CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
d'alcoologie
Accueil > Patients et familles > Témoignages > Témoignage d'André Chardon

Prise en charge

Aspects pratiques

Témoignage d'André Chardon


André Chardon


«Pour moi, c’était clair: j’allais y arriver»

André est un homme de caractère. Il suffit de l’écouter quelques secondes en fixant son regard clair et droit pour s’en rendre compte. Alors quand il parle de ses anciens problèmes d’alcool (il est maintenant abstinent depuis près de 6 ans), le récit va droit au but: «J’ai commencé très jeune. Et à cause de mon métier, j’ai plongé petit à petit, jusqu’au point de gâcher ma vie de famille, ma vie. C’est arrivé à un point tel qu’un jour, j’ai décidé de tirer un trait sur l’alcool».

Pour André, les choses sont évidentes dès le départ: ce sera un combat, une bonne fois pour toute. Pas question de revenir en arrière: «j’étais persuadé que je pourrais y arriver. L’accueil à Tamaris fut très chaleureux, je m’y suis senti très vite très bien».

André découvre alors une arme qu’il n’avait pas imaginé pour l’aider dans son combat: la parole: «on garde beaucoup de choses sur le coeur, se souvient l’ancien patient. A un moment cela doit sortir, pour libérer l’esprit et réussir à parler de ce poison. Depuis lors, je me sens revivre. Je suis moins nerveux, moins stressé... Une deuxième vie commence.»

A l’heure du bilan, André affirme qu’il ferait les mêmes choix face à l’alcool: «ça a été très dur pour m’en sortir: au début on se retrouve seul, dans un appartement... Je l’ai pilé! Mais je voulais y arriver. Le conseil que je peux donner, c’est de ne pas brûler les étapes, simplement faire le nécessaire et contacter les professionnels; les institutions qui existent sont faites pour cela, et nous aident du mieux qu’elles peuvent, je peux vous le garantir!»