CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
d'alcoologie
Accueil > Professionnels de la santé > Documentation > Lettre d'information > Lettre d'information actuelle


CSurf

L'entretien motivationnel

Alcool, autres drogues et santé : connaissances scientifiques actuelles


Sommaire

Mai-Juin 2016 Icone fichier (622Kb)  

Interventions et évaluations

  • Le traitement aux opioïdes à long terme conforme aux recommandations est associé à une faible mortalité toutes causes confondues.

  • La naltrexone à libération prolongée diminue la reprise de la consommation d'opioïde parmi les personnes condamnées par la justice pénale.

  • Un contrôle de la consommation d'alcool accompagné de sanctions, chez des personnes arrêtées pour des crimes liés à la consommation d'alcool, est associé à une baisse de la mortalité.

  • Le traitement de méthadone est associé à une baisse de l'utilisation des opioïdes et un meilleur maintien en soin comparée à la buprénorphine/naloxone.

Impact sur la santé

  • Un consommation modérée d'alcool pourrait ne pas réduire le risque de mortalité

  • L'utilisation de la cigarette électronique n'est pas corrélée à l'intention de sevrage tabagique chez les jeunes français.

  • Quels jeunes avec des blessures en lien avec une consommation d'alcool et de drogues sont les plus à risque de mortalité et de réadmission aux urgences?

  • Chez les patients souffrant de troubles psychotiques, l'utilisation de cannabis est associée à une évolution clinique défavorable.

  • Nouvelle méta-analyse: investigation de la consommation d'alcool et le risque du cancer du pancréas.

VIH et VHC

  • Parmi les personnes atteintes du VIH et qui s'injectent des drogues, l'incarcération est un obstacle au traitement antirétroviral, alors que le traitement à la méthadone le favorise.

  • Les femmes enceintes souffrant de troubles de la consommation d'opioïdes et de l'hétatite C reçoivent peu fréquemment des soins relatifs à l'hépatite C.

  • Les modèles de transmission du virus de l'hépatite C peuvent être une source d'information pour les efforts fournis dans le traitement à titre de prévention auprès des personnes qui s'injectent des drogues.

  • Renforcer les connaissances du patient au sujet du virus de l'hépatite C peut favoriser son engagement dans les soins contre le virus de l'hépatite C.