CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service d'angiologie
Accueil > Patients et famille > Maladies et affections > Maladies de la microcirculation > Acrosyndromes

Nos examens

Les acrosyndromes


Phénomène de Raynaud

Le phénomène de Raynaud se caractérise par un rétrécissement anormal des petites artères, appelées artérioles, le plus souvent au niveau des mains. Lorsqu'elles sont soumises au froid, elles se contractent, ce qui entraîne une chute de la vascularisation. Ce phénomène peut être secondaire ou non à d'autres maladies.

Cette affection se manifeste par des crises brutales de décoloration des doigts (doigts blancs) et une sensation désagréable d’engourdissement des extrémités.

TRAITEMENT

Il n’existe pas de traitement spécifique à l’heure actuelle. Certaines mesures, comme une protection contre le froid, et certains médicaments peuvent en diminuer les symptômes. Lorsque le phénomène de Raynaud est causé par une autre maladie, le traitement de cette dernière peut le faire disparaître.


Erythromélagie

L’érythromélagie est une affection bénigne, dont la cause est inconnue. Elle se caractérise par la dilatation des capillaires (petits vaisseaux) au niveau des extrémités des mains et des pieds lorsqu'elles sont soumises à la chaleur. Les doigts deviennent rouges, chauds et douloureux (sensation de brûlure).

TRAITEMENT

Certaines mesures d'hygiène de vie peuvent en diminuer les symptômes.


Acrocyanose

L’acrocyanose est un trouble non douloureux, caractérisé le plus souvent par l’apparition de mains violacées, froides et moites. Cette affection, qui touche parfois le nez et les oreilles, est aggravée par le froid et l’humidité. Elle est fréquente, en particulier chez les femmes de moins de 30 ans.

TRAITEMENT

Certaines mesures d'hygiène de vie peuvent en diminuer les symptômes.