CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service d'angiologie
Accueil > Recherche > Domaines de recherche > Maladie artérielle périphérique

Publications

L'ensemble de nos publications peut être consulté dans la base de données UniSciences de l'Université de Lausanne.


Nos collaborateurs

La maladie artérielle périphérique et l’entraînement physique


La maladie artérielle périphérique est un problème majeur de santé publique. Elle est liée principalement à la présence d’athérosclérose aboutissant au rétrécissement ou à l’occlusion des artères des membres inférieurs avec, pour conséquence, une réduction de la perfusion musculaire. Les patient-e-s qui en sont atteint-e-s souffrent de claudication intermittente (CI). Il s'agit d'une douleur musculaire dans les membres inférieurs, apparaissant durant un effort et correspondant à une ischémie induite par l’exercice. Ces patient-e-s présentent une diminution de leur capacité à la marche, une altération de leur qualité de vie et un risque cardiovasculaire accru.

L’entraînement physique sous contrôle médical est un traitement de base, non pharmacologique et efficace contre la maladie artérielle périphérique et la CI. Il est recommandé par les guidelines nationaux et internationaux. Malgré cet agrément général, il n’existe toutefois pas de consensus clair sur le type et les modalités (par ex. la durée, la fréquence, etc.) des exercices les plus bénéfiques. En outre, les mécanismes précis qui sont responsables des effets positifs de l’exercice demeurent à ce jour inconnus.

Sur la base de ces considérations, notre équipe a pour but d’investiguer des stratégies d’exercices optimales pour la prise en charge de la maladie artérielle périphérique et d’en établir les mécanismes biologiques. Nos travaux revêtent ici toute leur importance pour une meilleure approche clinique.