CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre romand
des brûlés
Accueil > Un réseau d'experts > Particularité lausannoise

Patients et familles

Notre recherche

Formation


Particularité lausannoise


La grande majorité des centres de brûlés dans le monde sont des structures séparées du reste de l’hôpital, allant jusqu’à en être architecturalement totalement distinctes. Leur avantage est d’être hautement spécialisés et de proposer une prise en charge exclusive aux patient-e-s victimes de brûlure. Ces derniers y sont généralement reçus du premier au dernier jour d’hospitalisation pour toutes les phases de soins, le suivi ambulatoire étant également réalisé par le centre.

La spécificité du centre lausannois

Le Centre romand des grands brûlés du CHUV se distingue complètement de ce modèle qui était le sien jusqu'en 1995. Depuis cette date, les unités du centre, et les différents lieux de séjour du ou de la patient-e, sont répartis au sein de l'hôpital.

La gestion et la coordination de la prise en charge des patient-e-s aux soins intensifs ont été confiées aux médecins du Service de médecine intensive adulte. Car cette phase aiguë du traitement est particulièrement

délicate et met en avant des problématiques liées à la médecine intensive. Les patient-e-s nécessitent en effet des chirurgies complexes pour la reconstruction cutanée tout en étant dans une situation de grande instabilité.




Une place de soins continus a ensuite été créée au sein des soins intensifs pour y traiter les patient-e-s dont les soins et les surveillances sont encore trop élevés pour être effectués dans le Service de chirurgie plastique et reconstructive.

Le traitement chirurgical est resté sous la responsabilité du Service de chirurgie plastique et reconstructive, avec une forte coordination avec les soins intensifs pour la phase de réanimation.

L'hospitalisation des patient-e-s dans ce service a quant à elle été placée sous sa responsabilité. La collaboration avec les autres services de chirurgie (d'orthopédie et de traumatologie, de chirurgie viscérale et d'oto-rhino-laryngologie en particulier) s'est très vite organisée. En raison du grand nombre de traitements à planifier et à réaliser sous anesthésie, le Service d’anesthésiologie est également devenu rapidement un partenaire clé.

Les avantages de la prise en charge des patient-e-s gravement brûlé-e-s dans un service de  soins intensifs, sont nombreux:

  • un suivi médical 24/24 avec l'utilisation de toutes les techniques d’assistance en médecine intensive

  • une collaboration médico-chirurgicale unique avec la définition claire des champs de responsabilité de chaque professionnel-le

  • une équipe pluridisciplinaire compétente dans le domaine spécialisé de la brûlure, composée en particulier de physiothérapeutes et d’ergothérapeutes

  • l'intégration des équipes dans la dynamique des soins intensifs

  • le soutien du Service de psychiatrie de liaison, du Service social et de l’aumônerie.

Le Centre romand diffère aussi pour les patients-es qui ont terminé leur séjour en soins intensifs ou qui n'en ont pas besoin. De nombreux-ses patients-es adultes et enfants sont directement hospitalisés-es soit en chirurgie plastique, soit en chirurgie pédiatrique.

Enfin, dans la mesure du possible, pour les brûlures limitées, des traitements ambulatoires sont proposées par les équipes chirurgicales.