CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre du sein
Accueil > Patients et familles > Le cancer du sein > Les traitements du cancer du sein > La chirurgie > Ses répercussions

Infirmière clinicienne référente pour le cancer du sein

Les répercussion de la chirurgie du sein
et les moyens d'y faire face


La perte d’un sein, ou sa déformation, touche à la représentation que la femme a de son corps et peut avoir un retentissement psychologique et social important. Plusieurs moyens existent pour soutenir la patiente durant cette période chargée émotionnellement. L’infirmière clinicienne référente pour le cancer du sein est disponible pour en parler avec la patiente et proposer éventuellement d’autres ressources de soutien (professionnels spécialisés, groupes et associations, par exemple).

Les conséquences d'une chirurgie du sein peuvent se manifester de plusieurs manières. Pour y faire face, il existe des solutions et l'équipe soignante du Centre du sein est toujours là pour accompagner les patientes après l'intervention chirurgicale.


La cicatrice


Des réactions locales liés à la cicatrisation peuvent se manifester dans les mois qui suivent l'intervention chirurgicale. C'est pourquoi la cicatrice fait l'objet d'une attention particulière par le médecin et l'infimière lors des consultations de contrôle après l'intervention. Si la patiente ressent des douleurs à l'endroit de la cicatrice ou dans le bras, ou une raideur de l'épaule, on peut traiter ces symptômes avec des contre-douleurs et de la physiothérapie. Des conseils pour masser et hydrater la cicatrice sont également donnés à la patiente par l'équipe soignante du Centre du sein.

Le curage des ganglions axillaires


Un curage peut entraîner une gêne fonctionnelle de l'épaule et des douleurs, qui disparaissent en général grâce à une rééduction systématique (physiothérapie). On peut éviter ou limiter ces complications possibles par une adaptation de plusieurs gestes quotidiens, en évitant par exemple de porter des objets lourds. De même les exercices du bras, de l’épaule et de la main réalisés très tôt après l’opération, et poursuivis régulièrement, contribuent à réduire efficacement le risque de lymphoedème. Pendant l’hospitalisation déjà, un ou une physiothérapeute commence la rééducation du bras du côté opéré et conseille la patiente sur les exercices à poursuivre à la maison.

La silhouette et les répercussions esthétiques


La modification de la forme su sein ou son ablation, provoquée par la chirurgie, préoccupe les patientes opérées. En cas de tumorectomie, une correction de la forme du sein (remodelage) peut être suggérée pour combler le creux laissé par l’ablation de la tumeur. Lors d’une mastectomie totale, c'est une reconstruction du sein qui est proposée. Elle est réalisée par étapes successives sur plusieurs mois. L’intervention peut se pratiquer dans le même temps opératoire ou dans un deuxième temps, si des traitements complémentaires s’avèrent nécessaires.

L’objectif est d'abord de recréer le volume manquant. Pour cela, deux techniques existent :

  • mise en place d'un implant sous le muscle pectoral (une prothèse)

  • transfert d'une partie de peau ou de muscle prélevés dans le dos ou sur le ventre (un lambeau).

Les deux techniques peuvent aussi être associées l’une à l’autre. Il s’agit ensuite de rendre les seins symétriques et finalement de reconstituer le mamelon et l’aréole. Les différentes techniques sont décrites dans la page consacrée à la reconstruction du sein.

La décision d’avoir recours à un remodelage ou à une chirurgie reconstructive par prothèse ou par lambeau est individuelle. Elle dépend du souhait de la personne, de son mode de vie et de ses limites physiques ou médicales. La qualité de la peau et des muscles du thorax peut déterminer le choix d’une technique de reconstruction, de même que la stature et la taille des seins. La profession, la pratique de sports, ainsi que les facteurs de risque opératoire, tels que le tabagisme, sont pris en considération. Une discussion avec le chirurgien plasticien est essentielle, afin de considérer les choix les plus adaptés à la situation et le moment le plus favorable.