CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre du sein
Accueil > Patients et familles > Le cancer du sein > Les traitements du cancer du sein > La reconstruction du sein

La reconstruction du sein

Bien que la chirurgie de reconstruction du sein fait partie intégrante du traitement du cancer du sein, elle n'est pas du tout obligatoire et reste un choix strictement personnel. Elle peut être évoquée dès la première consultation avec le sénologue et pourra être suivie d'une consultation avec un spécialiste du Service de chirurgie plastique et de la main.


Les étapes de la chirurgie de reconstruction


Quelle que soit la technique envisagée, la chirurgie de reconstruction nécessite plusieurs interventions successives, espacées dans le temps, avant le résultat définitif.

Les principales étapes sont :

  • recréer le volume du sein manquant;

  • rendre les deux seins symétriques;

  • reconstruire le mamelon et tatouer l’aréole.

L’aspect du sein reconstruit va progressivement évoluer. Il faut attendre entre 3 et 6 mois avant de pouvoir évaluer le résultat et mesurer la symétrie entre les deux seins. Ce n’est qu’après ce temps que la symétrisation peut être planifiée. Elle est possible par une réduction ou par une augmentation du sein opposé.

La reconstruction du mamelon et le dessin de l'aréole sont planifiés environ 3 mois après la fin de la symétrisation.

Les techniques de reconstruction


Au Centre du sein du CHUV, 6 techniques différentes de reconstruction sont offertes :

Le choix de la technique et la décision du moment de reconstruction prennent en compte l’ensemble de la stratégie thérapeutique et les souhaits de la patiente. Les différents éléments sont discutés avec l'équipe soignante.

Il convient d’envisager un temps de convalescence de 4 semaines au minimum, un peu moins pour la technique de l'implant avec expansion tissulaire.
La reprise des activités sportives se fait après l’avis favorable du chirurgien plasticien. Généralement, il faut compter un minimum de 3 mois à partir de l’opération.