CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre du sein
Accueil > Patients et familles > Le sein et ses maladies > Les maladies bénignes du sein
Notre centre en bref

Les maladies bénignes du sein


Elles incluent notamment les kystes, les fibroadénomes (ou adénofibromes) et les papillomes.

Les kystes correspondent à une dilatation localisée du système de canaux galactophores (dévolus au transport du lait vers le mamelon pendant l’allaitement). Ils contiennent du liquide qui peut être évacué par ponction si nécessaire. Ces kystes sont très banals, souvent associés à de la fibrose: les modifications fibro-kystiques sont actuellement considérées comme une variante du sein normal, mais peuvent néanmoins se traduire par des grosseurs.

Les fibroadénomes sont des tumeurs bénignes : la croissance excessive d’un constituant normal du sein forme un nodule, mais cette croissance est limitée, contrôlée. Les fibroadénomes ne se transforment pas en cancer et ne sont que rarement opérés.

Les papillomes forment de petits bourgeons dans la lumière des canaux et peuvent produire un écoulement de liquide par le mamelon.

Le groupe des maladies bénignes du sein comprend encore les adénoses, les hyperplasies canalaires, la métaplasie, etc.

Ces lésions sont nombreuses, très variées dans leurs aspects. Les spécialistes du Centre du sein mettent en œuvre les explorations nécessaires pour les identifier. Dans un certain nombre de cas, les examens d’imagerie radiologiques doivent être complétés par des biopsies pour aboutir avec certitude à un diagnostic de bénignité.