CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Accueil > Liste des actualités > Actualité ou Agenda - Détail
Service de chirurgie vasculaire
fermer

Sébastien Urben du SUPEA reçoit le prix Frutiger 2017

La Fondation Frutiger salue les travaux menés par Sébastien Urben en lui remettant son prix 2017, le 13 septembre. Il récompense des travaux de recherche apportant une contribution dans le domaine de la neuropsychiatrie et de la neuropsychologie.

Publié par Sebastien Urben

En 2017, la Fondation Adrian et Simone Frutiger récompense l’article « Comparisons of verbal fluency brain correlates between adults and adolescents suffering from schizophrenia spectrum disorders : a pilot study » publié dans The European Journal of Psychiatry et rédigé par Sébastien Urben, Laure Jaugey (co-1e auteur), Eleonora Fornari, Pierre Magistretti, Pierre Marquet, Laurent Holzer et Pascal Vianin.

 

Etudier les zones cérébrales à l’origine du fonctionnement langagier (fluence verbale)  chez des personnes atteintes de schizophrénie

Cette étude conduite au Département de psychiatrie du CHUV s’intéresse au déficit des fonctions exécutives, en particulier de la capacité à générer des mots en fonction d’une catégorie donnée (p.ex. animaux), chez des personnes atteintes de schizophrénie, maladie qui a un impact sur le cortex préfrontal - zone qui régule notamment ces fonctions cognitives.

Pour la première fois, le fonctionnement cérébral  d’un groupe d’adolescents présentant les prémices de la maladie avant la maturation de leur cortex préfrontal a été comparé par imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) avec celui d’un groupe d’adultes, chez qui la maladie s’est déclarée après maturation du cortex préfrontal.

Il s’avère que, chez les adolescents, des zones cérébrales liées aux capacités langagières et à la mémoire sont activées pour réaliser cette tâche, alors que chez les adultes les zones cérébrales activées sont celles liées au fonctionnement exécutif (cortex préfrontal). Cette étude nous amène à penser que, malgré l’effet délétère de la maladie sur le cortex préfrontal, les adultes sont capables de recruter ce type de zone pour réaliser des tâches exécutives.

 

Un intérêt pour le rôle que jouent les capacités d’autorégulation dans les psychopathologies chez les enfants et les adolescents

Pour attribuer son prix, la Fondation Frutiger a également pris en compte l’ensemble des recherches menées par Sébastien Urben dans le cadre de son travail au SUPEA. Lui et ses collègues s’intéressent à comprendre comment les processus d’autorégulation psychologiques (p.ex. fonctions exécutives, régulation des émotions, capacités d’adaptation, contrôle de soi) et physiologiques (p.ex. variabilité cardiaque) contribuent au développement des psychopathologies chez les enfants et les adolescents.

 

Pour en savoir plus sur les projets de recherche du SUPEA 

Fondation Adrian et Simone Frutiger  





Dernière mise à jour le 15.09.2017 10:31