CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service de chirurgie vasculaire
Accueil > Patients et familles > Maladies et traitements > Port à cath (PAC)

Port à cath (pac)


Le port à cath (PAC) est un petit boitier positionné sous la peau et relié à un tube (cathéter), dont l’extrémité se situe dans la veine cave, à l’entrée du cœur. Il est utilisé principalement pour administrer la chimiothérapie, des transfusions répétées ou apporter de la nutrition par voie intraveineuse. Il peut être installé pour tout traitement nécessitant des injections répétées sur le long terme.

Ce dispositif présente l’avantage d’être facilement ponctionnable, et de libérer le traitement injecté directement dans la veine ayant le plus gros débit sanguin du corps. Il n’endommage ainsi pas la paroi des veines périphériques par des ponctions répétées ou par l’injection de produits irritants.


INTERVENTION

L’installation du port à cath est réalisée en général sous anesthésie locale. Le boîtier est d'abord installé sous la peau au niveau de la poitrine grâce à une petite incision en avant de l’épaule. Le cathéter est ensuite introduit via une veine du bras ou du cou jusqu’à l’entrée du cœur, puis il est relié au boîtier. Finalement, la peau est refermée par des sutures résorbables. L’intervention dure entre 30 et 60 min.

L’extraction du port à cath est réalisée sous anesthésie locale, en ouvrant l’incision initiale. Elle dure environ 20 minutes.

Recommandations

Il est recommandé d’éviter les bains pendant deux semaines après la pause du port à cath. Un sparadrap imperméable peut être utilisé pour la douche pendant ce laps de temps. Par la suite, aucune précaution n’est plus nécessaire.