CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
de chirurgie viscérale
Accueil > En bref > Staff > Nos teams > Endocrine, mélanome sarcome et transplantation > Mélanome – sarcome > Mélanomes métastatiques
Endocrine, mélanome sarcome et transplantation

Mélanomes métastatiques


Les patients qui présentent des métastases à distance ont une survie nettement diminuée. Ces métastases peuvent apparaître plus de 10 ans après le diagnostic de la tumeur primaire. Les localisations principales sont dans l’ordre, les poumons, les ganglions lymphatiques distants, les lésions cutanées et sous-cutanées, le système digestif, le cerveau et les os. Le bilan radiologique comporte un Ct-scan et un FDG-PET pour préciser ou exclure des lésions.

En fonction de l’étendue de la maladie métastatique (localisation et nombre de métastase) on proposera des traitements exclusivement médicaux (chimiothérapie, immunothérapie) et ou des traitements chirurgicaux, réservés aux métastases uniques et accessibles. Potentiellement chaque organe du corps humain peut être atteint, faisant intervenir le spécialiste ad hoc.