CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
de chirurgie viscérale
Accueil > En bref > Staff > Nos teams > Oesophage, estomac-paroi > Cure éventration
Oesophage

Cure éventration


Une éventration ou hernie incisionelle survient après une opération abdominale si la suture interne au niveau de la paroi musculaire ne cicatrise pas comme il faut. Normalement, la paroi musculaire avec ses enveloppes fibreuses retient le contenu abdominal. En cas d’éventration, le contenu abdominal avec sa graisse et les intestins fait protrusion (= état anormal d’un organe poussé en avant, à la suite d’un processus pathologique) sous la peau entre les bords non soudés de la musculature. Le patient ressent une voussure (= courbe d’une voute) plus ou moins douloureuse, qui peut sortir et rentrer dans le ventre en fonction de la position et de l’effort.

En général, cette voussure grandit avec le temps et il peut arriver que les intestins s’y coincent. Cette situation peut même conduire à une gangrène intestinale et nécessiter une opération en urgence. Une éventration ne va pas s’améliorer toute seule et des moyens de rétention mécanique par ceinture abdominale sont très peu efficaces. Pour cette raison, dans la majorité des cas, une éventration se traite par une opération.

L’opération se fait sous anesthésie générale sauf pour des éventrations de petite taille situées dans le bas abdomen qui peuvent se réparer aussi en anesthésie rachidienne (anesthésie de la moitié du corps par une piqûre dans le dos).

Pour des éventrations de taille moyenne ou grande, on utilise un «filet», c’est-à-dire un treillis fin à base d’un matériel synthétique solide qui est posé au niveau de la musculature et qui s’incorpore de manière permanente pour renforcer la paroi abdominale. Certaines éventrations de petite taille peuvent être traitées par une suture seule sans filet.

L’opération se fait en générale par voie ouverte, c’est-à-dire en rouvrant la même cicatrice. Le filet est alors fixé derrière la musculature. Dans quelques cas spécifiques, l’opération peut se faire aussi par laparoscopie, c’est-à-dire avec des petites incisions à travers lesquelles, sous contrôle de caméra, le chirurgien introduit le filet dans la cavité abdominale et le fixe sur la paroi pour couvrir l’éventration par l’intérieur.

Quelques fois, le chirurgien doit laisser un drain pour évacuer les sérosités (= sorte de liquide lymphatique produit par la membrane interne d’un organe) produites au niveau du site opératoire.

La durée de l’hospitalisation dépend de la taille de l’éventration et varie entre 1 et 5 jours environ. La convalescence s’étend sur 4 à 6 semaines. Durant cette période, les efforts physiques importants sont déconseillés pour permettre une bonne cicatrisation.