CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Accueil > Liste des actualités > Actualité ou Agenda - Détail
Centre hospitalier universitaire vaudois
fermer

Former nos cadres à prévenir mobbing et harcèlement sexuel

En Suisse, plus d'une femme sur quatre et un homme sur dix se sont sentis harcelés au cours de leur vie professionnelle. Un cours de sensibilisation à ces questions est organisé au CHUV pour les cadres.

Publié par Serge Gallant

En Suisse, plus d’une femme sur quatre et un homme sur dix se sont sentis harcelés au cours de leur vie professionnelle (chiffres de 2008, enquête du Bureau Fédéral de l’égalité entre femmes et hommes et Secrétariat d’Etat à l’économie). Nous pouvons toutes et tous potentiellement, être exposées-és au mobbing et au harcèlement sexuel sur notre lieu de travail.

Comment peut-on définir ces deux comportements problématiques? «Le mobbing, ou harcèlement moral, consiste en une répétition d’agissements hostiles qui portent atteinte à la dignité ou à l’intégrité psychique d’une personne et qui dégradent le climat de travail, explique Lauriane Bridel, en charge des relations humaines et sociales au CHUV. Le harcèlement sexuel est un comportement à caractère sexuel, ou fondé sur l’appartenance à un sexe, qui n’est pas souhaité par une personne et qui porte atteinte à sa dignité.»

Positionnement ferme de la Direction face à ces comportements

Au CHUV, la Direction générale et la Direction des ressources humaines « s’engagent fermement à prévenir tout acte qui s’apparenterait à de tels comportements car nous n’avons aucune tolérance face à ces pratiques, affirme Pierre-François Leyvraz. En collaboration avec l’Unité de santé au travail (USST), celle des Affaires Juridiques du CHUV et le Centre des Formation, nous avons élaboré un programme de sensibilisation destiné à notre encadrement. D’ici à 2017, tous nos cadres, de toutes les professions doivent avoir suivi cette formation.»


La position du CHUV fait écho à la volonté du Conseil d’Etat du Canton de Vaud d’être «un employeur de référence». Pour ce faire, il a inscrit dans son programme de législature 2012-2017 une série de mesures dont une concernant la prévention du mobbing et du harcèlement sexuel par la formation.
«L’environnement professionnel ne doit pas être un lieu de souffrance pour nos collaboratrices et collaborateurs, d’autant plus dans un hôpital, ajoute Antonio Racciatti, Directeur des ressources humaines. Le sentiment d’avoir été harcelé-e génère un état de stress qui peut conduire à des états d’épuisement professionnel. Ces pratiques sont dangereuses pour la santé de nos collaborateurs et elles ont souvent des conséquences sur la qualité des prestations fournies aux patients et à leur famille», affirme le DRH.

La prévention par la formation

Les cadres sont les meilleurs relais pour identifier et prévenir ces comportements. «Nous avons créé un cours de sensibilisation qui leur est spécialement dédié, explique Serge Gallant, Directeur du Centre des Formations. Il s’agit de leur donner les moyens de reconnaître les comportements constitutifs du mobbing et du harcèlement sexuel, leurs conséquences et de clarifier les obligations légales et les sanctions associées en cas de non respect de la loi. Nous souhaitons obtenir une expertise interne élevée en matière de prévention du mobbing et du harcèlement ». Antonio Racciatti ajoute:«La protection de la personnalité des collaborateurs et le développement d’un environnement de travail propice à la qualité de leur mission font partie de la responsabilité managériale de nos cadres. A l’issue du cours, les participants recevront une marche à suivre détaillant les étapes de la prise en charge d’une situation de mobbing ou de harcèlement sexuel.»

 


S’inscrire au cours

Prochains cours pour les cadres: «Prévenir le mobbing et le harcèlement sexuel»:

05.09.2017
05.10.2017
09.11.2017
05.12.2017

 

 

Inscriptions par téléphone : 021 314 05 02.





Dernière mise à jour le 29.06.2017 08:58