CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Accueil > Liste des actualités > Actualité ou Agenda - Détail
Centre hospitalier universitaire vaudois
fermer

Interactions médicamenteuses: projet de recherche récompensé

Une reconnaissance nationale et une distinction pour un projet de recherche sur les interactions médicamenteuses, initié par le CHUV et l'Université de Bâle.

Publié par Laurent Decosterd

Le Professeur Laurent Decosterd, chef du Laboratoire de Pharmacologie clinique du CHUV et la PD Dre Catia Marzolini de la Division des Maladies Infectieuses de l’Université de Bâle ont reçu le Prix Abbvie 2017. Ce prix d’un montant de CHF 20'000.- leurs a été remis le 22 juin 2017 à l’occasion de l’Assemblée annuelle de la Swiss HIV Cohort Study (SHCS). Cette distinction récompense le projet de recherche « Model-Based Simulation and Clinical Validation of Drug-Drug Interactions in the Swiss HIV Cohort Study », qui a été retenu par un jury international indépendant parmi les 3 meilleurs projets présélectionnés par le comité scientifique de la SHCS.

Interactions médicamenteuses: une problématique grandissante lors du traitement de l’infection HIV.

Les médicaments antirétroviraux ont transformé le pronostic de l’infection HIV maintenant devenue une maladie chronique. Résultat : les patients vivent plus longtemps et deviennent âgés. Ils sont progressivement confrontés aux pathologies liées au vieillissement et reçoivent des médicaments contre l’hypertension, les problèmes cardio-vasculaires, le diabète, les troubles neuropsychologiques et le cancer. De plus, jusqu’à 30% des patients HIV-positifs sont co-infectés par le virus de l'hépatite C (VHC) et sont susceptibles d’être traités par les nouveaux médicaments anti-VHC. Nos connaissances sur le potentiel d'interactions de toutes ces associations médicamenteuses avec les agents antirétroviraux ne reposent souvent que sur des données dérivées d’études in vitro. Leurs impacts à long terme chez l’homme ne sont pas complètement caractérisés.

Une analyse systématique des interactions médicamenteuses chez les patients SHCS

L’étude récompensée par le Prix Abbvie 2017 vise à réaliser dans la SHCS une analyse systématique des interactions médicamenteuses existant entre les traitements antiviraux et les autres médicaments reçus par les patients. Les concentrations sanguines des antiviraux et des principales co-médications de ces patients sont mesurées simultanément dans le sang par spectrométrie de masse. On applique ensuite des approches de pharmacocinétique de population (partenariat avec les Professeurs Chantal Csajka et Thierry Buclin de la Division de Pharmacologie clinique) ou basées sur la physiologie (réalisées à l’Université de Bâle par la PD Dre Catia Marzolini et le Professeur Manuel Battegay). Ces analyses doivent également intégrer la physiopathologie des patients, leur profil pharmacogénétique, ainsi que la réponse et la tolérance aux traitements médicamenteux. Ces éléments permettront l’optimisation du choix des médicaments et des posologies dans cette population particulière. Ce programme de recherche, qui bénéficie du soutien du Fonds National Suisse, s’inscrit dans le domaine émergeant de l’individualisation des traitements et de la médecine de précision.





Dernière mise à jour le 21.07.2017 12:30