CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre hospitalier
universitaire vaudois
Accueil > Patients et familles > Déroulement de votre séjour > Votre prise en charge > Vous allez accoucher au CHUV

Les numéros d'urgences

Département femme-mère-enfant

Accéder au CHUV

Heures de visites

Hôtel des patients

Vous allez accoucher au CHUV

C’est avec beaucoup de plaisir que nous vous donnons quelques renseignements pour préparer l’heureux événement que vous attendez. Nous vous invitons à découvrir la prise en charge dont vous pourrez bénéficier, dès votre accueil dans le service d’hospitalisation et jusqu’à votre sortie de l’hôpital.

Le personnel du Département femme-mère-enfant (DFME) reste à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Vous pouvez contacter la réception de la Maternité au +41 21 314 3518.


Suivi de votre fin de grossesse

Centre du sein

Si vous êtes suivie pour votre grossesse à notre consultation de policlinique ou si votre gynécologue vous a recommandé de vous y rendre pour les derniers rendez-vous à l’approche du terme, vous avez rencontré un médecin qui a pris note de votre situation médicale et constitué votre dossier.

A l'occasion de ces contrôles, différents examens sont pratiqués, le mode d’accouchement est précisé et les éventuelles indications en vue d'un déclenchement discutées.

Les bénéfices et les risques de ces procédures sont abordés, de même que les suites prévisibles du post-partum.

Cependant, il se peut que votre visite à la Maternité due à une naissance soit prématurée ou que le travail se déclenche avant votre premier rendez-vous en policlinique. Dans ce cas, le médecin que vous allez rencontrer sera celui du Service du prénatal ou de la salle d’accouchement. Il vous questionnera sur votre situation médicale et prendra note des examens déjà effectués. Il vous informera des éventuelles indications pour provoquer l'accouchement et des différents modes d’accouchement (par voie basse instrumenté ou non, césarienne élective, itérative ou en urgence). Il vous renseignera sur les bénéfices et les risques de ces procédures et les suites prévisibles du post-partum.

Nous vous encourageons à vous assurer que tout votre dossier sera adressé à temps à la Maternité ou que vous en possédiez un double.

Mise en travail spontanée

Le jour de la mise en travail spontanée et pour toutes consultations en urgence, il convient de téléphoner à la salle d’accouchement pour annoncer votre venue, afin de faciliter votre prise en charge. Le personnel de la salle d’accouchement vous questionnera sur votre état de santé et celui de votre bébé, sur le nombre de semaines de grossesse révolues, vos antécédents obstétricaux, afin de vous guider et de mieux préparer votre arrivée.

A votre arrivée, vous serez accueillie par le personnel de la salle d’accouchement qui vous donnera les explications nécessaires sur votre prise en charge. Le médecin de garde procédera à une vérification de votre état de santé et de celui du fœtus. Il répondra à vos éventuelles interrogations. N’hésitez pas à poser toutes les questions que vous pouvez avoir.

S’il s’agit d’une simple consultation, le retour à domicile se fera dès que possible. Si le travail a débuté, la sage-femme vous informera régulièrement de sa progression.


Déclenchement

Le jour de votre hospitalisation pour un accouchement provoqué, vous serez accueillie par le personnel de la salle de provocation qui vous donnera les explications nécessaires sur votre prise en charge. Le médecin de garde procédera à une ultime vérification de votre état de santé ainsi que celui du fœtus et répondra à vos éventuelles interrogations. N’hésitez pas à poser toutes vos questions. Ensuite, une surveillance du rythme cardiaque de votre bébé (CTG) sera assurée; un toucher vaginal évaluera le score cervical. Celui-ci permet de déterminer le mode d’induction de l’accouchement (médicamenteux ou par rupture de la poche des eaux). Une fois la provocation commencée, votre bébé sera contrôlé par CTG pendant 45 minutes, puis vous pourrez vous promener à votre guise jusqu’à la prochaine réévaluation de votre situation ou selon la mise en travail. Les modes de déclenchement d’un accouchement sont nombreux, ils seront adaptés en fonction de votre état. La durée moyenne d’un déclenchement est de 48 heures et elle peut être plus ou moins rapide et/ou se prolonger sur plusieurs jours.

L’hospitalisation pour déclenchement

Après avoir pris possession de votre chambre, vous pourrez soit revêtir vos habits personnels (pyjama, chemise de nuit, T-shirt, etc.), soit utiliser une blouse d’hôpital mise à votre disposition. Si vous commencez le travail, une blouse d’hôpital vous sera fournie. Un cathéter veineux sera probablement mis à votre bras. Votre transfert de la salle de provocation en salle d’accouchement se fera une fois le travail commencé. Une anesthésie péridurale pourra vous être proposée à tout moment.

Gestion de la douleur

La prise en charge de la douleur est au centre de nos préoccupations. Divers traitements existent. Il est primordial, à nos yeux, de gérer au mieux cet effet secondaire de la chirurgie et/ou de l’accouchement, afin de permettre votre rétablissement dans les meilleures conditions, et de vous donner aussi la  possibilité de vous occuper au plus vite de votre bébé. Par ailleurs, l’absence de douleur peut également prévenir des complications post-opératoires. Nous vous invitons donc à rendre attentif le personnel soignant si vous deviez ressentir une quelconque douleur. Le traitement serait immédiatement ajusté. Tout traitement que vous pourriez recevoir pendant votre séjour sera absolument compatible avec l'allaitement.

La brochure "Vous avez mal? Agissons ensemble! Icone fichier (159Kb)" vous est destinée et peut être téléchargée.

Vous pouvez également accéder à cette brochure en version abrégée (éditée par les HUG):


Césarienne

Lorsqu’une césarienne élective ou itérative est planifiée, une rencontre avec un ou une anesthésiste est organisée. Il prendra connaissance de votre situation médicale et vous informera des divers types d’anesthésie adaptés à votre situation. Si la césarienne est différée de quelques jours, une heure d’admission vous sera indiquée. Lorsque la césarienne a lieu quelques heures après votre admission, un délai de jeûne et un temps dédié à l’organisation de l’intervention pourront être nécessaires.

Le jour de votre hospitalisation pour une césarienne, vous serez accueillie par le personnel de la salle d’accouchement  qui vous donnera les explications nécessaires sur votre prise en charge. Le médecin de garde et l’opérateur-trice procéderont à une ultime vérification de votre état de santé et répondront à vos éventuelles interrogations. Un bracelet d’identification sera mis en place à votre poignet.

Préparation avant la césarienne

Nous vous demanderons de retirer tous vos vêtements personnels et de revêtir une blouse d’hôpital mise à votre disposition. Il sera nécessaire également de retirer tous vos bijoux, piercings y compris. Un cathéter veineux permettra de vous administrer divers médicaments et/ou une simple hydratation. Vous serez ensuite dirigée en salle d’opération. Votre mari pourra vous accompagner jusqu’à l’entrée si vous le souhaitez, puis il sera pris en charge par la sage-femme. Pour entrer au bloc opératoire, on lui demandera de retirer ses vêtements personnels et les habits spécifiques au bloc lui seront remis. Il sera introduit dans la salle contiguë à la vôtre où il patientera le temps nécessaire à la préparation de l’intervention. Dès que possible, il sera conduit auprès de vous (sauf lors d’une anesthésie générale où, dans ce cas, il attendra l’enfant dans cette pièce).

Dans tous les cas, veillez à prendre avec vous vos papiers d'identité et les papiers nécessaires pour faire enregistrer votre enfant à l'état civil. Vous avez septante-deux heures pour indiquer le nom et le prénom de votre bébé dans la salle d’accouchement (petite carte à signer).

Prise en charge post-opératoire

Si vous avez eu une césarienne ou une intervention après l’accouchement, votre réveil se fera en salle de réveil. Votre conjoint et votre enfant pourront vous rejoindre aussitôt que vous serez installée ou dès que vous serez réveillée après une anesthésie générale. Vous y séjournerez environ deux heures. En cas de complications nécessitant une surveillance prolongée, vous pourriez être transférée aux soins continus. Votre conjoint, une fois informé, pourra vous y rejoindre.


Sortie de l’hôpital

Votre séjour sera en moyenne de trois à quatre jours, si vous avez eu un accouchement physiologique, et de quatre à cinq jours, si vous avez eu une césarienne. Il se peut que cette durée soit modifiée en cas de complications. De même, le séjour sera écourté à la demande si l’enfant peut bénéficier d’une sortie précoce.

Pour le bon fonctionnement de l'unité, les sorties se font généralement avant 11h. Nous vous remercions de vous organiser en conséquence.

Dans le cas où votre enfant devrait resté hospitalisé plus longtemps, selon votre lieu de résidence et votre réseau familial, vous vous verrez offrir la possibilité de prolonger votre séjour soit en chambre dite «accompagnante», soit dans un studio.

Vous pourrez rencontrer, avant votre sortie, les conseiller-ère-s du planning familial qui s’entretiendront avec vous sur le futur mode de contraception que vous désirez.

A la sortie, nous vous prions de vous assurer d’avoir bien reçu:

  • les ordonnances (pour vous et votre bébé);

  • le carnet de naissance de votre enfant à transmettre à votre pédiatre;

  • le certificat médical pour le congé maternité.

Pour le retour à votre domicile avec votre enfant, assurez-vous d'avoir un siège-auto pour le bébé conforme aux normes de sécurité.

Contrôle post-partum

Un rendez-vous de contrôle, après votre accouchement, est à prévoir chez votre gynécologue traitant ou à la policlinique dans les six à dix semaines.