CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre hospitalier
universitaire vaudois
Accueil > Patients et familles > Spécialités médicales > Atlas médical (thématique) > Abdomen > Gastroplastie verticale calibrée

Gastroplastie verticale calibrée


Le processus de digestion commence dans la bouche par la mastication des aliments et leur dégradation par la salive. Il se poursuit ensuite dans l'estomac, où les aliments sont transformés en une substance liquide appelée chyme.

Le chyme descend ensuite vers l'intestin grêle, où les enzymes du pancréas et du foie continuent le processus de digestion. C'est également dans l'intestin grêle que les nutriments et les vitamines vont être absorbés. Les petites saillies en forme de fines franges qui recouvrent la surface de l'intestin grêle (les villosités) permettent aux aliments digérés de passer dans la circulation sanguine.

La gastroplastie verticale calibrée est une intervention chirurgicale restrictive de l'obésité qui permet de réduire la quantité d'aliments ingérée par le patient sans modifier le processus de digestion. Cette intervention consiste à pratiquer une petite incision circulaire sur la paroi de l'estomac, à quelques centimètres sous l'œsophage. L'estomac est ensuite agrafé de façon à délimiter une petite poche verticale entre l'orifice pratiqué et l'œsophage. Cette nouvelle poche gastrique pourra contenir environ 15 à 30 g (1/2 à 1 oz) d'aliments solides.

Un anneau est ensuite passé entre l'orifice pratiqué et la sortie de la poche. Cet anneau va empêcher que l'orifice pratiqué ne se relâche. Il va également contrôler le diamètre de l'orifice d'entrée vers l'estomac. Les aliments vont donc mettre plus de temps à passer dans l'estomac et donner au patient une sensation de satiété. Après ce type d’intervention, les patients doivent modifier leurs habitudes alimentaires. Les risques possibles sont: fissure de l'anneau et rupture de la ligne d'agrafes.


Ces séquences sont conçues par la société Blausen Medical. Elles ont pour but de mieux vous éclairer sur votre pathologie ou sur l’intervention que vous vous apprêtez à subir. Nous attirons votre attention sur le fait qu’ayant été conçues aux Etats-Unis, certaines fiches d’information se réfèrent à des pratiques ou traitements qui n’ont pas forcément cours au CHUV.