CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre hospitalier
universitaire vaudois
Accueil > Patients et familles > Spécialités médicales > Atlas médical (thématique) > Cerveau et système nerveux > Sclérose en plaque

Sclérose en plaque


Le système nerveux central comporte des cellules nerveuses, ou neurones, dans le cerveau et la moelle épinière. Une substance lipidique dénommée myéline entoure la plupart des nerfs du corps. La myéline améliore la vitesse et l'efficacité de la conduction des impulsions électriques le long des voies nerveuses.

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune, ce qui signifie que le système immunitaire du corps s'attaque à lui-même. Cette réponse auto-immune entraîne une inflammation de la gaine myélinique c'est-à-dire de la myéline formant un revêtement protecteur, et finalement sa destruction en divers endroits du système nerveux central. Cette destruction de la myéline est dénommée démyélinisation.

Ce processus destructeur empêche les neurones d'envoyer des signaux nerveux efficaces. Les signaux sont ralentis, brouillés ou bloqués, ce qui entraîne l'apparition des symptômes de la sclérose en plaques. Les symptômes de la sclérose en plaque sont divers et sont fonction de l'emplacement de la détérioration de la myéline. Les symptômes courants sont une perte de la coordination musculaire, une altération de la vision, des sensations d'engourdissement ou de fourmillement dans les bras ou les jambes, une fatigue et une incontinence.

Il peut être difficile de diagnostiquer cette maladie car ses symptômes peuvent durer de quelques jours à quelques mois et apparaître et disparaître sans raison.


Ces séquences sont conçues par la société Blausen Medical. Elles ont pour but de mieux vous éclairer sur votre pathologie ou sur l’intervention que vous vous apprêtez à subir. Nous attirons votre attention sur le fait qu’ayant été conçues aux Etats-Unis, certaines fiches d’information se réfèrent à des pratiques ou traitements qui n’ont pas forcément cours au CHUV.