CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre hospitalier
universitaire vaudois
Accueil > Patients et familles > Spécialités médicales > Atlas médical (thématique) > Grossesse > Prélèvement des villosités choriales

Prélèvement des villosités choriales


Pendant la grossesse, l'utérus de la femme abrite et protège le fœtus en développement pendant environ 9 mois.

Dans l'utérus, le fœtus est entouré d'un sac, la membrane choriale. Des cellules spéciales s'étendent de cette membrane jusque dans le placenta; ce sont les villosités choriales. Les cellules des villosités choriales ont la même constitution génétique que le fœtus en croissance et peuvent être analysées pour identifier les anomalies génétiques et chromosomiques. Cette procédure est appelée prélèvement des villosités choriales (CVS).

Le placenta peut être situé à différents emplacements de l'utérus. Il convient donc d'effectuer une échographie pour localiser le placenta et déterminer la méthode la mieux adaptée. Un cathéter est ensuite introduit dans le vagin et le col de l'utérus, jusqu'au placenta. Un petit morceau de placenta est doucement retiré par aspiration dans le cathéter. Les cellules choriales sont envoyées à un laboratoire pour examen ; les résultats sont obtenus au bout d'une à deux semaines.


Ces séquences sont conçues par la société Blausen Medical. Elles ont pour but de mieux vous éclairer sur votre pathologie ou sur l’intervention que vous vous apprêtez à subir. Nous attirons votre attention sur le fait qu’ayant été conçues aux Etats-Unis, certaines fiches d’information se réfèrent à des pratiques ou traitements qui n’ont pas forcément cours au CHUV.