CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre hospitalier
universitaire vaudois
Accueil > Patients et familles > Spécialités médicales > Atlas médical (thématique) > Membres et articulations > Anatomie de l'articulation de l'épaule

Anatomie de l'articulation de l'épaule


L'épaule est constituée d'os, de ligaments, de tendons et de muscles qui assurent une connexion entre le bras et le torse. Les trois os qui composent l'articulation de l'épaule sont la clavicule, l'omoplate et l'humérus. L'épaule présente deux articulations qui fonctionnent de concert et permettent au bras de bouger.

L'articulation acromio-claviculaire est une articulation orbiculaire située entre la clavicule et l'acromion. L'acromion est une extension de l'omoplate qui forme l'extrémité de l'épaule. C'est l'articulation acromio-claviculaire qui nous permet de lever le bras au-dessus de la tête.

L'articulation scapulo-humérale est une articulation mobile ou énarthrose. La tête de l'articulation, correspondant à l'extrémité sphérique de l'humérus, va s'emboîter dans la partie concave de l'omoplate, appelée cavité glénoïde. Cette articulation permet au bras de faire des mouvements circulaires et sur le devant du corps. Le bourrelet est une portion de cartilage qui protège la tête de l'humérus et la cavité glénoïde. Il permet également de stabiliser l'articulation. La coiffe des rotateurs est un groupe de quatre muscles qui permettent de maintenir l'humérus sur l'omoplate. Les muscles composant la coiffe des rotateurs permettent à la fois de stabiliser l'articulation scapulo-humérale et faire bouger le bras en mouvements rotatoires.

On trouve également dans l'épaule deux structures en forme de petits sacs appelées bourses. Les bourses sécrètent un liquide lubrifiant qui permet de réduire les frictions entre les différentes parties mobiles de l'articulation. Ensemble, toutes ces structures représentent l'une des articulations les plus flexibles du corps humain.


Ces séquences sont conçues par la société Blausen Medical. Elles ont pour but de mieux vous éclairer sur votre pathologie ou sur l’intervention que vous vous apprêtez à subir. Nous attirons votre attention sur le fait qu’ayant été conçues aux Etats-Unis, certaines fiches d’information se réfèrent à des pratiques ou traitements qui n’ont pas forcément cours au CHUV.