CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre hospitalier
universitaire vaudois
Accueil > Patients et familles > Spécialités médicales > Atlas médical (thématique) > Membres et articulations > Ostéosarcome

Ostéosarcome


Le squelette est l'architecture de notre corps. Il a également pour rôle de protéger nos organes internes. Les os se développent selon un processus appelé remaniement ou remodelage. Au cours de ce processus de remodelage, les cellules osseuses appelées ostéoclastes se chargent de dissoudre ou résorber le tissu osseux. Les ostéoblastes, un autre type de cellules osseuses, sont elles chargées de combler les orifices créés par les ostéoclastes à l'aide d'os neuf.

L'ostéosarcome est un type de cancer osseux qui apparaît lorsque les ostéoblastes se mettent à muter en cellules cancéreuses. Ces cellules cancéreuses poursuivent alors leur division à une allure de plus en plus importante,  jusqu'à former une tumeur. Les tumeurs se développent généralement au sein d'une région osseuse appelée métaphyse, laquelle correspond à la partie de l'os qui va croître au cours de l'enfance.

L'ostéosarcome peut toucher n'importe quel os du corps. Cependant, il se développe plus facilement dans le fémur, le tibia et l'humérus. Les symptômes les plus fréquents de l'ostéosarcome sont la douleur et un gonflement au niveau du siège de la tumeur.

L'ostéosarcome touche généralement les personnes âgées de 10 à 20 ans, lorsque la croissance est à son maximum. On observe que cette maladie touche plus fréquemment les hommes et les individus d'origine afro-américaine. Des antécédents de radiothérapie ou la présence de certains facteurs génétiques peuvent également augmenter le risque. Le traitement de l'ostéosarcome comprend généralement chimiothérapie et chirurgie.


Ces séquences sont conçues par la société Blausen Medical. Elles ont pour but de mieux vous éclairer sur votre pathologie ou sur l’intervention que vous vous apprêtez à subir. Nous attirons votre attention sur le fait qu’ayant été conçues aux Etats-Unis, certaines fiches d’information se réfèrent à des pratiques ou traitements qui n’ont pas forcément cours au CHUV.