CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre hospitalier
universitaire vaudois
Accueil > Patients et familles > Spécialités médicales > Atlas médical (thématique) > Peau, ongles, cheveux > Brûlures

Brûlures


La peau est le plus grand organe du corps humain. Une exposition à une chaleur extrême, un rayonnement, un choc électrique ou des agents chimiques peut brûler la peau, entraînant une douleur, des cloques, et dans les cas sévères, des lésions irréversibles. L'épiderme est la couche la plus externe de la peau, et le derme est la couche médiane, le tissu sous-cutané se trouvant en dessous.

Les brûlures sont classées en brûlures du premier, deuxième ou troisième degré en fonction de la quantité et de la profondeur de la lésion tissulaire. Une brûlure du premier degré entraîne une lésion de l'épiderme, donnant une douleur, des rougeurs et un certain gonflement. Généralement, ce type de brûlure cicatrise sans laisser de trace. Une brûlure du deuxième degré entraîne une lésion de l'épiderme et du derme, et cette brûlure occasionne généralement une douleur, des rougeurs et des cloques.

Les brûlures du troisième degré sont les plus graves du fait que la lésion dépasse les couches supérieures de la peau jusqu'au tissu sous-cutané sensible, détruisant les nerfs, les vaisseaux sanguins et les autres composants du derme. Les brûlures étendues du troisième degré peuvent être mortelles en raison de la menace d'infection élevée. En fait, l'infection bactérienne est la cause principale de décès chez les brûlés.


Ces séquences sont conçues par la société Blausen Medical. Elles ont pour but de mieux vous éclairer sur votre pathologie ou sur l’intervention que vous vous apprêtez à subir. Nous attirons votre attention sur le fait qu’ayant été conçues aux Etats-Unis, certaines fiches d’information se réfèrent à des pratiques ou traitements qui n’ont pas forcément cours au CHUV.