CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre hospitalier
universitaire vaudois
Accueil > Patients et familles > Spécialités médicales > Atlas médical (thématique) > Sein > Allaitement

Allaitement


La partie extérieure du sein est constituée du mamelon et de l'aréole. L'extrémité du mamelon contient une multitude de petites ouvertures permettant au lait de s'écouler au cours de l'allaitement. L'aréole est la zone pigmentée autour du mamelon. Elle est recouverte par les glandes de Montgomery qui sécrètent une substance qui lubrifie le mamelon et l'aréole.

La fonction principale du sein chez la femme est de produire du lait afin de nourrir son nourrisson au cours d'un processus appelé lactation. Le sein, composé principalement de tissu adipeux, contient également des glandes, appelées lobules, qui produisent le lait. Les lobules sont reliés au mamelon par l'intermédiaire d'un réseau de petits canaux appelés galactophores. Le sein produit du lait à partir de l'eau et des nutriments qu'il récupère dans la circulation sanguine. Le lait est ensuite stocké dans les lobules jusqu'à ce qu'une hormone appelée ocytocine ordonne aux minuscules muscles des lobules de se contracter et de libérer le lait par l'intermédiaire des canaux. Ce processus est appelé « réflexe d'éjection du lait ».

Bien que les nourrissons naissent avec un réflexe de succion inné, ils doivent apprendre à téter le sein. Au cours de l'allaitement, il est important que le jeune enfant assure un positionnement bouche-mamelon correct afin d'être sûr de recevoir la quantité adéquate de lait et que l'allaitement se passe bien pour la mère. La prise du sein appropriée consiste à introduire profondément le mamelon dans la bouche du nourrisson approximativement là où le palais dur rencontre le voile du palais. Si un enfant ne fait que sucer l'extrémité du mamelon ou s'il ne prend pas suffisamment le sein avec sa bouche, il est possible que la mère souffre de douleurs ou de gerçures.


Ces séquences sont conçues par la société Blausen Medical. Elles ont pour but de mieux vous éclairer sur votre pathologie ou sur l’intervention que vous vous apprêtez à subir. Nous attirons votre attention sur le fait qu’ayant été conçues aux Etats-Unis, certaines fiches d’information se réfèrent à des pratiques ou traitements qui n’ont pas forcément cours au CHUV.