CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre hospitalier
universitaire vaudois
Accueil > Patients et familles > Spécialités médicales > Atlas médical (thématique) > Thorax > Hypertension pulmonaire

Hypertension pulmonaire


Le cœur est un muscle qui bat pour pomper le sang oxygéné dans tout l'organisme. Après avoir quitté le cœur, le sang doit tout d'abord passer par les poumons pour recevoir l'oxygène avant de poursuivre vers les cellules de l'organisme.

Afin de se déplacer du cœur aux poumons, le sang doit passer par l'artère pulmonaire, puis dans des vaisseaux pulmonaires de plus en plus petits. Le diamètre, ou tonicité, de ces vaisseaux sanguins, est régulé par une substance appelée endothéline, qui circule dans le sang.

Une affection appelée hypertension pulmonaire est marquée par une importante augmentation de la quantité d'endothéline circulante, entraînant un rétrécissement des petites artères pulmonaires. Lorsque les artères pulmonaires rétrécissent, une résistance accrue au flux sanguin apparaît, obligeant ainsi le cœur à travailler davantage pour pomper le sang vers les poumons. En même temps, les poumons travaillent davantage pour amener plus d'oxygène dans l'organisme.

Cette affection amène la pression sanguine dans les artères pulmonaires à être anormalement élevée. Du fait que le cœur doit davantage travailler pour pomper le sang, son côté droit peut anormalement grossir et une insuffisance cardiaque peut apparaître.


Ces séquences sont conçues par la société Blausen Medical. Elles ont pour but de mieux vous éclairer sur votre pathologie ou sur l’intervention que vous vous apprêtez à subir. Nous attirons votre attention sur le fait qu’ayant été conçues aux Etats-Unis, certaines fiches d’information se réfèrent à des pratiques ou traitements qui n’ont pas forcément cours au CHUV.