CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre hospitalier
universitaire vaudois
Accueil > Patients et familles > Spécialités médicales > Atlas médical (thématique) > Thorax > Cancer de l'œsophage

Cancer de l'œsophage


Les aliments et les boissons descendent de la bouche vers l'estomac par l'intermédiaire d'un tube musculaire appelé œsophage. Il arrive parfois que les cellules de l'œsophage deviennent cancéreuses. Lorsque les cellules de l'œsophage se mettent à se diviser de manière anarchique, on parle de cancer de l'œsophage. Il existe deux types de cancer œsophagien: le cancer à cellules squameuses et l'adénocarcinome. La muqueuse de l'œsophage est faite de cellules fines et plates appelées cellules squameuses. Le cancer à cellules squameuses se développe dans la partie supérieure et médiane de l'œsophage.

L'œsophage contient non seulement des cellules squameuses, mais également des cellules glandulaires. Les cellules glandulaires fabriquent et sécrètent du mucus et d'autres liquides qui contribuent à la digestion. Si les sucs gastriques remontent le long de la partie inférieure de l'œsophage, ils peuvent irriter les cellules glandulaires et modifier alors leur apparence. Ces modifications peuvent entraîner la formation d'un cancer des cellules glandulaires appelé adénocarcinome.

Les symptômes du cancer œsophagien incluent: une difficulté à déglutir, une perte de poids considérable, des douleurs dans la gorge, le dos et derrière le sternum, des vomissements et une raucité de la voix. Le cancer œsophagien peut ensuite se propager (métastaser) vers d'autres organes du corps.

La chirurgie constitue le traitement le plus fréquent de ces types de cancer. La radiothérapie et la chimiothérapie sont également possibles. De nouveaux types de traitements, comme le traitement laser et la photothérapie dynamique peuvent aider à soulager les symptômes.


Ces séquences sont conçues par la société Blausen Medical. Elles ont pour but de mieux vous éclairer sur votre pathologie ou sur l’intervention que vous vous apprêtez à subir. Nous attirons votre attention sur le fait qu’ayant été conçues aux Etats-Unis, certaines fiches d’information se réfèrent à des pratiques ou traitements qui n’ont pas forcément cours au CHUV.