CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre hospitalier
universitaire vaudois
Accueil > Patients et familles > Spécialités médicales > Atlas médical (thématique) > Traitements > Antihistaminique

Antihistaminique


Les réactions allergiques sont dues à des substances que notre organisme considère soudainement comme nocives. Ces substances, comme le pollen des arbres ou les acariens, sont appelées allergènes. Lorsque l'organisme est exposé pour la première fois à un allergène, les globules blancs produisent des anticorps qui préparent le système immunitaire à une prochaine rencontre avec ce même allergène. Les anticorps se fixent aux mastocytes, des cellules spécifiques que l'on trouve dans les tissus des systèmes respiratoires et digestifs.

En cas d'exposition renouvelée, même à une quantité infime d'allergène, les mastocytes sont activées et libèrent une substance appelée histamine. Une fois libérée, l'histamine se fixe aux récepteurs des cellules avoisinantes. Ces récepteurs interagissent avec d'autres substances du corps et ordonnent aux vaisseaux sanguins avoisinants de se gonfler et de sécréter davantage de liquide, d'où l'apparition de symptômes comme les éternuements, le nez qui coule ou les yeux qui pleurent.

Les antihistaminiques sont des médicaments qui protègent les cellules d'autres effets allergiques dus à l'histamine. Ils se lient aux récepteurs et les empêchent ainsi de fixer l'histamine. De ce fait, l'histamine ne peut plus causer de réaction chimique à l'intérieur des cellules. Les symptômes de l'allergie sont alors éliminés.


Ces séquences sont conçues par la société Blausen Medical. Elles ont pour but de mieux vous éclairer sur votre pathologie ou sur l’intervention que vous vous apprêtez à subir. Nous attirons votre attention sur le fait qu’ayant été conçues aux Etats-Unis, certaines fiches d’information se réfèrent à des pratiques ou traitements qui n’ont pas forcément cours au CHUV.