CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Consentement général
pour la recherche
Accueil > Comprendre > Biobanques et registres

Comment participer?

Biobanques et registres


Qu'est-ce UNE BIOBANQUE DE RECHERCHE ?


Une biobanque de recherche est une infrastructure qui collecte, héberge et met à disposition des échantillons biologiques (tissu, sang ou autres liquides) associés à des données personnelles liées à la santé, au bénéfice de la recherche.

Ces données concernent :

  • Les diagnostics, les résultats d’imagerie, les analyses biologiques (cholestérol, glycémie, etc.), les habitudes alimentaires, le mode de vie, etc. Ce sont des données phénotypiques.

  • La mutation d’un gène donné, l’identification de variants, etc. Ce sont des données génétiques.


Les biobanques sont des réservoirs précieux pour la recherche : l’accumulation de ces différents types de données et d’échantillons récoltés auprès des patient-e-s permet aux chercheurs-euses de confronter de nombreux profils issus de donneurs-euses. Leur mise en relation permet de comprendre dans quelle mesure les gènes, l’environnement ou encore d’autres facteurs peuvent influencer le développement des maladies ou les réactions aux traitements.

La collecte d’un très grand nombre d’échantillons sur un large spectre de patients rend également possible les projets de recherche sur les maladies rares, souvent laissées de côté car elles engendrent des coûts trop importants par rapport aux nombres d’individus concernés.

Il existe deux grands types de biobanques :

  • Biobanque hospitalière

    Elle collecte systématiquement au sein d’une population hospitalière, des échantillons biologiques. L’accès aux dossiers médicaux des patient-e-s permet d’associer les données cliniques aux échantillons. La biobanque institutionnelle de Lausanne (BIL) est un exemple de biobanque hospitalière en Suisse mais il en existe beaucoup d’autres dans le monde.

  • Biobanque populationnelle

    Elle collecte systématiquement auprès de participants représentatifs d’un pays ou d’une région, des échantillons et des données biologiques. Ces populations sont suivies au cours du temps. Les études de cohortes lausannoises CoLaus et SKIPOGH en constituent deux exemples.

En savoir plus :

Qu'est-ce un registre ?

Un registre est un processus de collecte systématique de certaines données à des fins de suivi clinique, d’archivage, de statistique ou de recherche, en lien avec une maladie concrète ou une population définie. Il permet de mettre en évidence la survenue d’une maladie, sa répétition sur une période et dans une région donnée, ou encore les facteurs de risque qui lui sont associés.

Cette ressource constitue un élément important pour le système de santé car elle permet de mieux cibler la prévention, améliorer les traitements ou la recherche sur les causes des maladies.