CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Consentement général
pour la recherche
Accueil > Participer > Comment participer?

Brochure sur la Consentement général pour la recherche

Formulaire de consentement général


Comment est-ce que je peux donner mon consentement général?

Pour participer à la recherche, il suffit de prendre connaissance de l’information détaillée dans la brochure d’information sur le Consentement général et de remplir et signer le formulaire de consentement. Les patient-e-s du CHUV recevront cette documentation par courrier ou lors de leur venue au CHUV.

Tout volontaire qui n’est pas patient-e du CHUV peut nous contacter par e-mail ou par téléphone (+41 79 556 65 88).

Lorsque vous avez pris votre décision, quelle qu’elle soit, et complété le formulaire de consentement, vous pouvez nous le faire parvenir:

  • en le transmettant à votre médecin, à un-e soignant-e ou à un collaborateur administratif du CHUV

  • en nous l’envoyant par courrier à l'adresse
    Unité consentement général
    Boîte aux lettres N° 47
    Rue du Bugnon 21
    1011 Lausanne

Si vous avez des questions ou vous désirez de plus amples informations, n’hésitez pas à nous contacter par e-mail ou par téléphone (+41 79 556 65 88).

Est-ce que je peux changer d'avis?

Votre participation est entièrement libre et volontaire. Vous pouvez changer d’avis à tout moment et faire révoquer votre consentement général sans avoir à donner d'explications.

Dans ce cas, tous vos échantillons et données seront détruits, sauf s’ils ont déjà été utilisés pour des projets de recherche. Pour révoquer votre consentement, prenez contact avec nous par e-mail, téléphone (+41 79 556 65 88) ou par courrier à l'adresse

Unité consentement général
Boîte aux lettres N° 47
Rue du Bugnon 21
1011 Lausanne


Est-il possible que je sois recontacté à l'avenir?


Si vous acceptez le Consentement général, nous pourrions vous contacter dans le futur, si des chercheurs souhaitent vous proposer de participer à une étude clinique, sur la base des premières analyses effectuées sous le Consentement général.

Dans ce cas, un consentement spécifique vous sera présenté et vous serez entièrement libre d’accepter ou de refuser, sans avoir à justifier votre décision et sans conséquence dans votre prise en charge médicale.