CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Consentement général
pour la recherche
Accueil > Protéger > Protection de mes échantillons
Que signifie "codage" ?

Suppression non définitive du lien entre les données (ou échantillons), d'une part, et le donneur, d'autre part. Ce lien peut être rétabli, si nécessaire, à l'aide d'un code.



C'est quoi la Commission d'éthique ?

La Commission cantonale d'éthique de la recherche sur l'être humain (CER-VD) est une instance administrative cantonale qui veille à la protection des sujets de recherche et évalue la conformité des projets de recherche sur l'être humain aux exigences éthiques, juridiques et scientifiques, ainsi qu'aux bonnes pratiques de la recherche, selon la loi fédérale relative à la recherche sur l’être humain (LRH, RS 810.30).


PROTECTION DE MES ÉCHANTILLONS


  • Toute utilisation des échantillons fait l’objet d’un contrôle systématique. Il garantit que la décision du patient de participer ou non aux activités de recherche est respectée.

  • Le patient peut révoquer son consentement à tout moment, auquel cas, les échantillons conservés pour la recherche ne sont plus mis à disposition des chercheurs. Par ailleurs, l’échantillon spécifiquement collecté pour la BIL sera détruit.

  • Les échantillons sont codés dès leur entrée en banque, afin d’assurer leur confidentialité.

  • Les chercheurs n’ont pas accès à l’identité des participants, sauf autorisation spécifique.

  • Les échantillons des patients sont mis à la disposition des chercheurs uniquement lorsque les  projets de recherche ont été validés par la Commission d’Ethique de la Recherche (CER).

  • Pendant toute la vie de l’échantillon, un logiciel spécifique, dont l’accès est sécurisé, permet la gestion et la traçabilité des échantillons collectés.

  • Les échantillons de la BIL sont stockés dans des lieux sécurisés avec un accès restreint aux seules personnes autorisées. Ils sont conservés selon des règles strictes de qualité grâce à un parc d’équipements comprenant des congélateurs à -20°C et -80°C et des cuves d’azote liquide. La température de ces équipements est surveillée en continu. Des alarmes sont reliées à un centre de contrôle et une surveillance est assurée 24 heures/24 et 7 jours/7 pour intervenir en cas de panne et protéger ainsi l’intégrité des échantillons.

  • Les échantillons des autres biobanques du CHUV sont soumis à un règlement strict qui garantit que toutes les règles de sécurité sont suffisantes.