CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service de chirurgie plastique
et de la main
Accueil > En bref > Notre équipe > Nos chercheurs > Pr Lee Ann Laurent-Applegate

Professeure Lee Ann Laurent-Applegate



Bio

Directrice de l'Unité de thérapie cellulaire au CHUV, la Pr Lee Ann Laurent-Applegate débute sa carrière par l’étude des voies de signalisation impliquées dans la réparation cellulaire et moléculaire de la peau et obtient son Doctorat en sciences, en 1987, à l’Université du Nouveau-Mexique (Albuquerque). Elle poursuit ensuite son post-doctorat à la Lovelace Medical Foundation (Albuquerque), puis au MD Anderson Cancer Center de l’Université du Texas, en association avec le Baylor College of Medicine, à Houston.


En 1989, grâce à l’obtention d’une bourse internationale de recherche sur le cancer, elle rejoint l’Institut Suisse de Recherche Expérimentale sur le cancer (ISREC) à Lausanne en Suisse, où elle consacrera sa recherche à l’étude des syndromes spécifiques des cancers de la peau. En 1991, elle intègre le Service de Dermatologie du CHUV et poursuit ses travaux de recherche sur la peau. De 2000 à 2005, elle travaille au Département de Gynécologie-Obstétrique du CHUV et oriente ses études expérimentales sur l’utilisation de cellules progénitrices humaines dans les mécanismes de cicatrisation et de réparation tissulaire.


En 2005, Lee Ann Laurent-Applegate est nommée Directrice de l’Unité de thérapie cellulaire du CHUV. Sur le plan académique et depuis 2003, elle dispense des cours à la Faculté de Biologie et de Médecine de l’UNIL pour les médecins, ainsi que pour les biologistes.


Recherche


La Pr Laurent-Applegate s’est toujours intéressée à la biologie de la peau et a d’abord orienté ses études sur les capacités de résistance des cellules de la peau face au stress oxydatif. Actuellement, ses axes de recherche portent sur la régénération de la peau et des tissus musculo-squelettiques et, en particulier sur le développement de nouvelles techniques de réparation cellulaire et la création de procédures visant à l’utilisation de ces cellules en clinique. Avec son équipe, elle a notamment développé des pansements biologiques élaborés à partir de cellules progénitrices humaines, dans le but de soigner les patients brûlés et les pathologies dermatologiques chroniques.


En 2014, une plateforme de recherche réunissant les compétences du CHUV, de l’Hôpital Universitaire de Zürich et de son Centre des brûlés, de l'EPFL, UNIL, UNIGE, HUG et UNIBE, obtient la très prestigieuse bourse SwissTransMed. Cette plateforme a pour objectif d’étudier l’impact des pansements biologiques sur le nombre ou la sévérité des infections de plaies chez les brûlés et d’ainsi mieux connaître la pathogénèse de ces infections spécifiques.


La Pr Laurent-Applegate collabore étroitement avec plusieurs services au sein du CHUV, ainsi que de nombreux autres groupes; notamment le Laboratoire de Biomécanique en Orthopédie de l’EPFL (sur la régénération de tissus tels que les tendons, les cartilages ou les os). Elle collabore également avec l’Université de Zürich en tant que membre de la plateforme CABMM (Center for Applied Biotechnology and Molecular Medicine), le Tierspital à Berne ainsi que les Sciences Pharmaceutiques de l’Université de Genève.


Publications