CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service de chirurgie plastique
et de la main
Accueil > En bref > Notre équipe > Nos médecins cadres et chefs de clinique (adjoints) > Dr Sébastien Durand
Centre de la main

Docteur Sébastien Durand


Sébastien Durand

Secrétariat

+41 21 314 2550


Bio

Le Dr Sébastien Durand est médecin associé au sein du Centre de la main depuis 2015.

Il a effectué ses études de médecine à Paris et est ancien interne et chef de clinique des Hôpitaux de Paris.


Le Dr Durand a obtenu son doctorat de médecine en 2004 et s’est spécialisé en chirurgie orthopédique et traumatologique en 2006 et en chirurgie de la main en 2007. Il a également une grande expérience dans la chirurgie des paralysies et en particulier les paralysies du plexus brachial pour laquelle il a reçu une bourse d’étude au Royal National Orthopaedic Hospital de Stanmore (UK). Il est membre de la société française de chirurgie de la main et Membre de la société française de Biomécanique.


De 2009 à 2015, il participe à la création et du centre SOS Main du Pays d’Aix en France qui fait partie des tous premiers centre SOS Main en France.


Avec un PhD en biomécanique, il a par ailleurs été nommé coordinateur de la recherche en chirurgie de la main au sein de notre centre ainsi que responsable de la chirurgie prothétique de la main et du poignet.



Spécialités cliniques

  • Chirurgie orthopédique et traumatologique

  • Chirurgie de la main

  • Chirurgie des paralysés

  • Microchirurgie


Recherche


Très investi également dans le domaine de la recherche, le Dr Durand est titulaire d’une "Maîtrise de biostatistique et modélisation, recherche Clinique et épidémiologique" et d’un "Master de biologie de l’os et des articulations et biomatériaux des tissus calcifiés" qui lui a permis de travailler sur l’intérêt des cellules souches dans l’ingénierie tissulaire osseuse. Un second "Master de biomorphologie quantitative, variabilité de la forme humaine" lui a également permis d’étudier la morphogenèse de la main.


Enfin, ses travaux, effectués dans le cadre d’un PhD en biomécanique et bioingénierie lui ont permis de s'intéresser à la modélisation de l’articulation trapézo-métacarpienne et son application en étudiant la rhizarthrose.