CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service de dermatologie
et vénéréologie
Accueil > Patients et familles > Consultations spécialisées > Infections sexuellement transmissibles
SIDA

Infections sexuellement transmissibles

Les dermatologues diagnostiquent et traitent aussi les maladies sexuellement transmissibles: c'est la vénéréologie. Les verrues génitales, les infections bactériennes comme la "chaude pisse", l'herpes ou encore les affections de peau découlant du VIH/SIDA sont pris en charge dans notre service.


Herpès

L'herpès, ou l'herpès simplex, est une infection virale qui provoque des plaies apparaissant le plus souvent sur le visage ou dans la zone génitale. Il existe deux types spécifiques d'infection à herpès.

L'infection par le virus de l'herpès simplex 1 (VHS-1) est habituellement associée aux lésions vésiculeuses des lèvres, de la bouche et du visage. Ces plaies apparaissent sous forme de « boutons de fièvre » et forment finalement une croute dure. Cette infection est habituellement acquise dans l'enfance et se transmet par la salive.

L'infection par le virus de l'herpès simplex 2 (VHS-2), également dénommé herpès génital, est une maladie sexuellement transmissible. Elle se manifeste sous la forme de lésions vésiculeuses apparaissant sur le pénis, le scrotum, les lèvres, le vagin, la cuisse supérieure, les fesses ou autour de l'anus. Les symptômes de ces deux types d'herpès peuvent aller d'une intensité moyenne à grave. En réalité, certaines personnes ont des symptômes tellement atténués qu'elles n'ont pas conscience d'avoir un herpès.

Bien qu'une personne contaminée par le virus de l'herpès puisse n'en avoir aucun symptôme externe, le virus reste en sommeil dans le corps. Il peut être réactivé par le stress ou une maladie et peut se propager par contact de peau à peau. La transmission est possible même lorsqu'aucune lésion n'est présente. L'herpès génital peut être transmis à l'enfant pendant l'accouchement si le bébé entre en contact direct avec le virus. Il n'existe pas de traitement de l'herpès ; toutefois les médicaments permettent d'en atténuer les crises.