CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service d'endocrinologie,
diabétologie et métabolisme
Accueil > Patients et familles > Diabétologie > Cours pour patients > Homepage-DIAfit au CHUV

Un centre DIAfit au CHUV depuis 2011 : une offre très appréciée par les patients diabétiques de type 2

Pourquoi DIAfit ?


La prévalence du diabète de type 2 a considérablement augmenté et représente un problème de santé publique. Le surpoids / l’obésité et l’inactivité physique sont d’importants facteurs de risque pour le développement d’un diabète de type 2. C’est pourquoi encourager l’activité physique fait partie de la prise en charge globale des patients diabétiques, en lien avec les recommandations officielles de l’American Diabetes Association (ADA). Ces recommandations se basent sur des études de programmes d’activité physique ayant démontré l'effet bénéfique de l'activité physique sur le contrôle glycémique, le risque cardiovasculaire et le bien-être.




Traditionnellement, seule une activité physique aérobique, comme la marche rapide, est prescrite aux patients diabétiques, améliorant ainsi l’endurance.



    


L'entraînement de la force musculaire a cependant pu être associé à une augmentation de la densité osseuse et de l'endurance. Pour les patients diabétiques, un entraînement de la résistance est également plus attractif, plus aisé à mettre en pratique et les progrès sont plus rapides.



Pour les patients diabétiques, la combinaison d’un entraînement aérobique et d’un entrainement de la résistance entraîne une plus grande diminution du taux d'hémoglobine glyquée (indicateur de l'équilibre chronique d'un diabète sucré) par rapport à l’un ou l’autre de ces entrainements seuls.


Comment fonctionne le programme DIAfit ?

Le programme DIAfit comprend un programme de réadaptation spécifique pour personnes diabétiques de type 2 et la possibilité par la suite de continuer la pratique d'une activité physique dans un groupe de suivi DIAfit.

Ce programme d'adresse autant aux personnes actives professionnellement que retraitées. Au préalable, une évaluation est réalisée par le médecin responsable DIAfit.


DIAfit s'implante en Suisse romande, notamment au CHUV, en 2011

Le programme DIAfit a été créé en Suisse alémanique en 2003, à l'initiative des professeurs Hugo Saner et Peter Diem de l'Hôpital de l'Ile à Berne.



En Suisse romande, sous l'impulsion du Dr Jardena Puder, du Service d'endocrinologie, diabétologie et métabolisme du CHUV, ce sont pas moins de 12 centres DIAfit qui ont vu le jour entre 2011 et 2012.

Le centre DIAfit du CHUV a ouvert ses portes début 2011.






Dans le canton de Vaud, le lancement de ce programme (2010-2012) est réalisé en partenariat avec le Programme cantonal Diabète du Service de la santé publique.




Le programme DIAfit est également soutenu par la Société Suisse d’Endocrinologie et Diabétologie, les caisses-maladie, les firmes pharmaceutiques, ainsi que la Fondation pour l’amélioration de la qualité de vie des patients chroniques.


Le programme DIAfit au CHUV c'est ...

  • Un programme dispensé dans un centre certifié DIAfit

  • Avant le début du programme : une évaluation médicale par un médecin certifié DIAfit afin de s'assurer de l'absence de contre-indications (par exemple : maladie coronarienne aiguë ou mal perforant)

  • 36 séances d'activité physique (1 heure) par semaine pendant 12 semaines : Gymnastique - Aquagym - Musculation/cardiovasculaire.

  • 5 ateliers thérapeutiques (2h30) où les patients peuvent échanger avec les autres participants et les soignants leurs impressions et expériences autour de la gestion quotidienne du diabète.

  • Des évaluations cliniques du patient (paramètres biologiques, motivation, condition physique) sont effectuées au début et à la fin du programme. Les résultats de toutes ces évaluations sont transmis au médecin traitant/diabétologue/cardiologue à l'issue du programme DIAfit.

  • La possibilité durant ces séances d'activité physique et ateliers de retrouver des personnes vivant la même situation.

  • Tous les coûts générés par les visites médicales, les examens de laboratoire, les séances d'activité physique ainsi que les ateliers sont facturés par le centre DIAfit.

  • Toutes ces prestations sont prises en charge par l'assurance-maladie de base (hormis la franchise éventuelle et la participation habituelle de 10% pour les soins médicaux).

  • La possibilté de poursuivre l'activité physique en groupe de suivi DIAfit, également encadré par un physiothérapeute certifié DIAfit, à raison d'une heure par semaine (non prie en charge par l'assurance-maladie de base).