La chirurgie

Pour les brûlures profondes, qui ne peuvent pas cicatriser spontanément, la reconstruction de la peau se fait par des greffes de peau. Pour aider nos chirurgien-ne-s à évaluer le pourcentage de surface corporelle brûlée et les interventions à envisager, le ou la patient est douché-e dès son arrivée. L’état de ses brûlures sera réévalué 48h après l’accident.

    Ces greffes, réalisées par les chirugien-ne-s plasticien-ne-s, sont une partie essentielle et vitale du traitement très complexe des grands brûlés. Les objectifs prioritaires sont de couvrir les brûlures profondes et de prévenir les séquelles.

    Les techniques de greffes utilisées sont les suivantes:

    • L’autogreffe est la technique chirurgicale la plus souvent utilisée. Elle consiste à prélever de la peau saine du ou de la patient-e pour ensuite la poser sur des zones brûlées. Les prises de greffe sont les zones du corps où de la peau a été prélevée pour l’autogreffe. Ces régions guérissent spontanément en 7 à 10 jours.
       
    • Lorsque la peau saine ne suffit pas à greffer les zones brûlées, le ou la chirurgien-ne prélève un échantillon de peau qui est mis en culture en laboratoire par le Centre de production cellulaire. Ce processus s’appelle la greffe de culture. Il faut un délai de 3 semaines pour obtenir suffisamment de cellules de peau pour pouvoir procéder à la greffe.

    Les chirurgien-ne-s Les biologistes

     Dernière mise à jour le 22/02/2018 à 08:05