La chirurgie

La chirurgie du cancer de la prostate, appelée "prostatectomie radicale", consiste à retirer la glande dans sa totalité avec tout ou partie des vésicules séminales. L'urètre et la vessie sont ensuite à nouveau reliés pour assurer l'écoulement des urines.

Selon la situation, le retrait des ganglions lymphatiques du petit bassin peut être effectué en même temps. On parle alors de "curage ganglionnaire".

La technique opératoire peut être classique ou assistée par robotique. Le but de l'intervention est de supprimer la tumeur et ses éventuelles extensions.

L'anatomie de la prostate

Quelles sont les répercussions possibles?

De manière générale, la liste des effets secondaires n'a qu'une valeur indicative. Chaque situation est particulière et chaque personne réagit aux traitements de manière différente. L'apparition ou non d'effets secondaires n'est pas nécessairement un indice d'efficacité du traitement.

Les effets secondaires les plus fréquents suite à une prostatectomie radicale, sont l'incontinence urinaire (perte involontaire d'urine) et les troubles de l'érection.

Dernière mise à jour
le 22/11/2017 à 19:51