La thérapie focale

La thérapie focale est une nouvelle stratégie thérapeutique qui a pour principale caractéristique de limiter son action à la partie de la prostate atteinte par le cancer. Il s'agit d'une méthode de traitement ciblée et peu invasive, dont l'avantage est de réduire de manière importante les principales complications des traitements plus radicaux, tels que la chirurgie (prostatectomie radicale) et la radiothérapie externe. Elle représente une option de traitement intéressante dans les situations de cancers localisés de la prostate.

La technique de thérapie focale pratiquée au CHUV utilise les ultrasons focalisés de haute intensité (HIFU) pour traiter la zone malade. L'énergie est délivrée au moyen d'une sonde endorectale. Les ultrasons traversent la paroi rectale et sont focalisés sur le tissu atteint, qui est détruit sous l'effet de la chaleur.


Le traitement par ultrasons focalisés est réalisé sous anesthésie générale. Il nécessite une hospitalisation de un à deux jours, puis une surveillance régulière durant les mois qui suivent.

Quelles sont les répercussions possibles?

Comme tout traitement, la thérapie focale est susceptible d'entraîner des effets secondaires. Les plus fréquents touchent les fonctions urinaires et sexuelles.

Ces manifestations indésirables ne surviennent pas en toute situation et elles varient selon les personnes. Le suivi médical après le traitement permet de surveiller leur apparition. En cas de besoin, différents moyens existent pour y faire face. L'équipe soignante peut renseigner le patient à ce sujet.

Dernière mise à jour
le 14/11/2017 à 16:04