Infirmières cliniciennes référentes pour le cancer du sein

Bénédicte Panes Ruedin

Bénédicte Panes Ruedin

Mirjam Kleiner

Mirjam Kleiner

Le fil conducteur du parcours de soins

Afin d’offrir des soins de qualité aux patientes atteintes d’un cancer du sein, de nouvelles organisations hospitalières se sont mises en place ces dernières années. Les différents professionnels impliqués coordonnent leurs activités, afin d’offrir aux patientes et à leurs proches une prise en charge intégrée.

L’un des piliers de ces nouvelles organisations hospitalières est l’infirmière clinicienne référente pour le cancer du sein, qui est une infirmière spécialisée en cancer du sein (« breast care nurse » ou « BCN »). Présente dès l’annonce du diagnostic et tout au long du parcours de soin, elle accompagne individuellement chaque patiente confrontée au cancer du sein, ainsi que son entourage, en leur apportant soutien et informations pour faire face le mieux possible à la maladie.

L’infirmière clinicienne référente pour le cancer du sein fait office de «fil conducteur» tout au long du processus de soin. Disposant de compétences et de formations en chirurgie, oncologie, sexologie et psychologie, elle guide les patientes et leurs proches. Elle collabore étroitement avec tous les professionnels médicaux du Centre du sein (médecins, infirmières, physiothérapeutes), ainsi qu’avec les partenaires du Centre (assistants sociaux, psychologues, groupes d’entraide, associations de patientes).

En dehors de la consultation, elle est atteignable par téléphone les jours ouvrables au +41 21 314 6857.

Quelles sont ses missions?

  • A la suite des consultations médicales, elle offre des consultations infirmières et complète les informations sur la maladie et les traitements
  • Elle évalue les difficultés psycho-sociales des patientes et les oriente vers les services d’aide spécialisés (aide à domicile, Ligue contre le cancer, etc.)
  • Elle établit les liens avec les unités d’hospitalisation et l'oncologie médicale
  • Elle organise les consultations infirmières et celles de physiothérapie post-opératoires ultérieures, notamment 3 mois après l’intervention chirurgicale
  • Elle accomplit un suivi téléphonique des patientes et des familles

 

A quels moments du parcours de soins intervient-elle?

  • A la consultation médicale d'annonce du diagnostic, en collaboration avec le médecin
  • A la suite de la consultation médicale de pré-hospitalisation, elle organise une ou plusieurs consultations infirmières avant l'hospitalisation
  • Pendant l’hospitalisation, elle visite les patientes opérées
  • 3 mois après l’intervention chirurgicale, elle revoit toutes les patientes opérées, dans une consultation conjointe avec le/la physiothérapeute si nécessaire
  • A chaque fois que la patiente ou ses proches en font la demande.

Au Centre du sein du CHUV, l’infirmière clinicienne référente pour le cancer du sein collabore étroitement avec tous les professionnels infirmiers présents auprès des patientes tout au long du parcours de soins.

"L'infirmière, que j'appellerais d'instinct "infirmière de liaison" est très importante. Nous sommes terrassées par des questions, des interrogations et la quantité d'informations est difficile à intégrer. Cette personne est donc précieuse sur un plan psychologique et logistique (communication et liens avec les divers besoins : psychologue, Ligue Vaudoise contre le cancer, physiothérapeute...)."

Estelle F, une patiente du Centre du sein

 Dernière mise à jour le 13/02/2018 à 10:10