05
juin
17h00
à
19h00
Soutenance de thèse/mémoire
Auditoire Mathias Mayor du CHUV

C. Delli Noci présente sa thèse "adunatos et l'invalide"

Publié par Carlo Delli Noci le 05.06.2018
O'ADUNATOS ET L'INVALIDE : Une étude sur les représentations de l'invalidité dans le discours «L'invalide» de Lysias et auprès de patients affectés par des troubles somatoformes d'aujourd'hui.

L’invalidité, surtout liée à une pathologie psychiatrique telle que le trouble somatoforme douloureux, se caractérise par des enjeux multiples d’ordres médical, psychologique, relationnel, social et sociétal, ainsi que financier et politique. La thèse (PhD en sciences de la vie) affronte cette thématique apportant un regard critique sur un possible dialogue entre un texte ancien, le discours XXIV L’invalide de Lysias (un logographe grec vécu au IVème siècle av J.-C.) et la conception d’invalidité d’aujourd’hui, tentant d’élucider les dimensions phénoménologiques, historiques et politiques de «l’invalidité».

Se basant sur la contribution de l’histoire de la médecine et la clinique psychiatrique, ce travail vise à étudier, au travers d’une analyse de texte, les représentations de l’invalide et de l’invalidité dans différents discours impliqués.

La thèse est articulée en trois phases: historique, philologique et psychiatrique.

La phase historique traite les éléments biographiques de Lysias, le contexte social et politique dans lequel se situe le discours L’invalide et les éléments historiques sur la condition d’invalidité dans l’époque gréco-romaine.

La phase philologique comporte la traduction du grec ancien vers le français et le commentaire du discours « L’Invalide ». Cette traduction, grâce à l’intégration des connaissances propres à la médecine et à la psychiatrie avec celles issues d’une formation classique, vise à fournir une lecture inédite et contemporaine d’un texte ancien qui résonne dramatiquement actuel.

La phase psychiatrique, à travers une analyse de texte du discours de Lysias fondée sur les outils de la psychopathologie et de la psychiatrie contemporaine, vise à établir un dialogue entre l’Invalide de Lysias et les discours des patients d’aujourd’hui inspirant des réflexions autour de la clinique actuelle des troubles somatoformes avec ses répercussions en termes d’invalidité. Il s’agira, en fin, d’analyser les «pourquoi» et les «comment» de liens possibles entre les invalides d’aujourd’hui et les adunatoi (invalides) de la Grèce ancienne, dans le but de fournir des éléments de compréhension du phénomène de l’invalidité.

Une quatrième partie, éthico-politique, vise à rassembler des réflexions sur l’invalidité qui trouvent source dans la pratique clinique et dans la vie de tous les jours.

 

Le Dr Carlo Delli Noci travaille au Service de psychiatrie de liaison et au Centre d'antalgie du CHUV.

 Dernière mise à jour le 25/05/2018 à 02:10