26
juin
17h45
à
21h00
Congrès
Musée du jeu, La Tour-de-Peilz

Projection publique du film "Ka-Ching! Pokie Nation"

Publié par Olivier Simon le 26.06.2018
Organisé en marge du 4e symposium international multidisciplinaire, l'événement vise à proposer une rencontre entre le public, des associations de patients et des spécialistes autour des enjeux éthiques des politiques publiques de « jeux d'argent ».

Organisé en marge du 4e symposium international multidisciplinaire « Jeu Excessif : science, indépendance, transparence » qui se déroulera du 27 au 29 juin 2018, le présent événement vise à proposer une rencontre entre le public, des associations de patients et des spécialistes autour des enjeux éthiques des politiques publiques de « jeux d’argent ». L’événement veut s’appuyer sur le film documentaire « Ka-Ching ! Pokie Nation », produit en Australie et sous-titré en français par l’Université Concordia de Montréal. Le contenu du documentaire permettra d’introduire un panel de discussion avec le public, faisant intervenir des spécialistes du domaine et des représentants de groupes et associations de personnes aux prises avec diverses conduites addictives.

 

Par rapport aux domaines de la prévention et du traitement des troubles liés à l’alcool et au tabac, le domaine des jeux d’argent reste peu étudié. En Suisse, l’attention à la prévention structurelle des troubles liés aux jeux d’argent a été introduite en marge de la Loi sur les maisons de jeu il y a une quinzaine d’année, et s’est surtout concentrée sur les mesures d’exclusion ou de traitement ainsi que sur l’information des groupes à risque. Toutefois, les recherches récentes montrent l’importance des mesures visant directement les conditions de mise sur le marché et les caractéristiques addictogènes des différentes offres de jeu elles-mêmes. Dans plusieurs pays, les travaux de recherche émergente ont été financés sur mandats d’opérateurs ou de régulateurs selon des modalités qui questionnent les directives éthiques sur les rapports entre l’industrie et les chercheurs. Ainsi, le colloque international organisé périodiquement par la Suisse (cf « contenu de la rencontre ») demeure l’une des seules manifestations du domaine n’étant pas soutenue financièrement par des opérateurs. Au niveau international, il est établi que près de la moitié des recettes dérivées des jeux d’argent proviennent des joueurs les plus vulnérables, typiquement les joueurs dits « excessifs », et que la perte de qualité de vie des joueurs et de leur entourage est beaucoup plus élevée que ne le laissaient penser les études se limitant à l’investigation de la seule prévalence. Elle se rapproche de celles liées à l’alcool ou à la dépression.

Document(s) annexe(s)

 Dernière mise à jour le 23/06/2018 à 16:10