Plan d'affectation cantonal

Une nouvelle planification territoriale afin de permettre l'évolution de la Cité hospitalière

Pour permettre d’ici 2030 la réalisation éventuelle des 8 projets de développement du CHUV, le Canton de Vaud a mis à l’enquête publique le 28 juin 2011 un nouveau Plan d’affectation cantonal pour la Cité hospitalière, le PAC 315.

Le PAC 315 remplace la planification territoriale en vigueur datant de 1961 (Plan d’extension cantonal n° 159), qui n’est plus conforme aux lois actuelles sur l’aménagement du territoire (Arrêt du Tribunal administratif de 2003). Le PAC 315 comprendra un Plan, un règlement, un rapport justificatif (47 OAT) et un rapport d’impact sur l’environnement (RIE).

Périmètre inchangé et nouvelles règles de construction

Le projet de PAC 315 ne prévoit pas de modifier le périmètre de la Cité hospitalière défini en 1961. Par contre, il subdivise la surface du PAC en 5 zones (A-B-C-D et un secteur constructible régi par le PGA Lausanne), afin d’en préciser l’utilisation. En particulier, il distingue pour chacune d’elles la hauteur possible des constructions, en fonction de l’environnement bâti existant (voisinage) et des différents paliers de la Cité hospitalière. A noter que le PEC de 1961 donnait théoriquement la possibilité de construire dans tout le périmètre de la Cité hospitalière des bâtiments aux dimensions « non-limitées ».

Une zone centrale (pointillée) doit permettre d’accueillir des constructions de plus grande envergure, comme l’extension du bâtiment hospitalier. La cinquième zone adopte les dispositions du Plan général d’affectation (PGA) de la Ville de Lausanne.

Dans les zones ABCD, le projet de PAC 315 souhaite mettre à disposition un maximum de 100'000 m2 de surface de plancher déterminante (SPD) pour les différents projets de développement de la Cité hospitalière (SPD = surface totale de tous les niveaux d’un bâtiment). Le 80% de cette capacité est prévu sur la zone C.

Les 8 projets de développement du CHUV représentent environ les trois quarts de la capacité totale de développement offerte par le PAC 315.

Cadre de vie amélioré

Le projet de nouveau Plan d’affectation cantonal vise également d’autres objectifs pour le développement de la Cité hospitalière, afin d’améliorer son cadre de vie:

  • développement architectural harmonieux
  • préservation de l’environnement
  • valorisation du « filtre vert » de la Cité hospitalière et promotion des espaces verts dans les espaces publics, y compris végétalisation des toitures.

Accessibilité garantie par une mobilité plus durable

Le projet de PAC 315 intègre aussi une réflexion sur la mobilité, afin de garantir une accessibilité indispensable à la Cité Hospitalière pour le personnel, les patients et les visiteurs. Le métro m2 (et le P+R Vennes) jouent bien sûr un rôle central dans le dispositif. Le PAC 315 prescrit aussi:

  • la mise en œuvre d’un Plan de mobilité pour le CHUV
  • un développement de la mobilité douce, notamment de nouvelles liaisons piétonnes
  • une augmentation maîtrisée du stationnement (un maximum de 230 places supplémentaires pour les visiteurs et le personnel) et leur mise progressive en souterrain.
 Dernière mise à jour le 19/04/2018 à 10:55