Approvisionnement électrique

Sécurisation de l’approvisionnement électrique en cas de panne

Redémarrage en 15 secondes

En cas de coupure de courant, l’approvisionnement électrique du CHUV est assuré par des groupes électrogènes de secours. Ces moteurs diesel couplés à des génératrices électriques se trouvent dans les sous-sols du Bâtiment principal de l’Hôpital (BH). Ils démarrent automatiquement en cas de coupure et rétablissent le courant en 15 secondes dans toute la Cité hospitalière.

Zones sensibles sécurisées

Toutes les zones sensibles du CHUV où l’approvisionnement en courant doit être garanti à 100% sans interruption sont aussi connectées à un onduleur équipé de batteries. Ainsi, les 15 secondes utiles au démarrage des groupes de secours sont couvertes par ce dispositif. C’est une nécessité absolue pour les soins intensifs, les salles d’opérations mais aussi les salles dédiées aux serveurs informatiques.

Hausse du nombre d'appareils

La consommation électrique du CHUV n’a pas augmenté avec les années mais le nombre d’appareils électriques et électroniques qui n’admettent pas de coupure de courant est monté en flèche. C’est le cas pour les laboratoires, les échantillons stockés dans des congélateurs ou les incubateurs, qui ne tolèrent pas de rupture en approvisionnement électrique.

Nouveaux groupes de secours en 2013

Le remplacement des 3 groupes de secours principaux du CHUV a été effectué en 2013. La puissance globale du système a presque doublé avec une production de courant atteignant les 6000 kVA. Soit une puissance suffisante pour alimenter tout un quartier de Lausanne.

Les besoins de courant sécurisé au CHUV sont en perpétuelle augmentation, notamment en raison de la place prise par l’informatique et les nouveaux équipements médicaux. L’augmentation de la puissance des nouvelles machines répond à ces nouveaux besoins.

1'000 heures de tests

Les anciens groupes de secours du CHUV dataient de la construction du BH, à la fin des années 1970.

Leur entretien soigné a garanti leur bon fonctionnement durant 30 années, avec 1000 heures de tests sur cette période. Ils ont aussi fonctionné lors de pannes électriques en Ville de Lausanne.

 Dernière mise à jour le 19/04/2018 à 14:59