Relations intimes entre jeunes : c'est un viol, est-ce un violeur ?

Quand la relation intime dérape, que l’un dit non mais que pour l’autre c’est oui, l’opposition des versions mène régulièrement à une impasse. Pouvons-nous envisager des espaces qui permettent au jeune transgresseur de reconnaître et réparer les violences commises ?

Projection table-ronde (entrée libre et gratuite)

Organisée par
- Commission Dialogue santé et société (DUMSC)
Réseau Reliances 
- Dre Nathalie Romain–Glassey, responsable de l’Unité de médecine des violences
- Elisabeth Ripoll, responsable du Réseau Reliances, spécialisée en psycho-traumatologie

Animée par
Darcy Christen, directeur Service d’appui multimédia, CHUV

Avec la participation de
- Me Isabelle Jaques, avocate, Lausanne, Spécialiste FSA en responsabilité civile et droit des assurances
- Jean-Paul Mugnier, thérapeute familial et de couples (F)
- Elisabeth Ripoll, responsable du Réseau Reliances, spécialisée en psycho-traumatologie
- Dre Nathalie Romain-Glassey, responsable de l’Unité de médecine des violences
- Me Marika Sabatini, procureure des mineurs, Ministère public du canton de Berne
- Dre Aude Fauvel, coprésidente Dialogue santé et société, historienne, IHM
- Prof. Patrick Bodenmann, coprésident Dialogue santé et société, responsable Centre des populations vulnérables, PMU
 

Programme détaillé

18h00  Introduction
Dre Aude Fauvel et Prof. Patrick Bodenmann

18h05  Un problème de santé et de société
Dre Nathalie Romain-Glassey

18h15 Projection « Un fils »
Extraits du téléfilm d’Alain Berliner

18h45 Table-ronde et questions du public
Me Isabelle Jaques, Jean-Paul Mugnier, Me Marika Sabatini

19h50 Conclusion
Elisabeth Ripoll

20h00 Apéritif

« Un fils », téléfilm d’Alain Berliner avec Michèle Laroque (2014)

Dans une ville de province, Mathilde accueille au planning familial une adolescente venue pour la pilule du lendemain. Très vite, elle perçoit le trouble et la détresse de la jeune fille, qui finit par lui avouer avoir été violée lors d'une fête quelques jours plus tôt. Le monde de Mathilde s'écroule quand elle apprend l'identité de l'agresseur : il s'agit de son propre fils, Florian, âgé de 16 ans.

Remerciements à la société de production audiovisuelle Kwaï

Contact

Emilie Jendly
Rue du Bugnon 44
CH-1011 Lausanne
Coordinatrice opérationnelle
Chargée de communication DUMSC
Tél. +41 (0)21 314 24 91
Contacter par email
Dernière mise à jour
le 18/12/2017 à 13:59