Préservation de la fertilité

Un certain nombre de traitements médicaux contre le cancer (chirurgie répétée sur les ovaires, chimiothérapie ou radiothérapie pelvienne) peuvent avoir un impact sur la fertilité de l’homme et de la femme.

Une grossesse après un traitement anticancéreux est possible. Nous vous conseillons de discuter dès le diagnostic de cancer de tout désir de grossesse avec l'équipe qui vous prend en charge.

Réseau romand de cancer et fertilité

Notre équipe fait partie du Réseau romand de cancer et fertilité. Fondé en 2006, il réunit des médecins de plusieurs disciplines (oncologues, onco-gynécologues, spécialistes en médecine de la reproduction, radiothérapeutes) pour que les patients reçoivent rapidement une information détaillée et bénéficient des meilleurs traitements connus à ce jour.

Il offre différentes solutions pour la préservation de la fertilité:

  • congélation du sperme ou du tissu testiculaire, chez l'homme
  • congélation des ovocytes, des ovules fécondés, des fragments de tissu ovarien ou encore une combinaison de ces possibilités, chez la femme.
  • congélation du tissu ovarien chez la fillette (dans le cadre d'un projet de recherche).
  • congélation de pulpe testiculaire chez le garçon (dans le cadre d'un projet de recherche)

Notre équipe peut vous recevoir dans un délai très court (24 - 48h.) pour le premier contact.

Contact

Médecine de la fertilité et endocrinologie gynécologique
Maternité du CHUV
Av. Pierre-Decker 2
1011 Lausanne
Tél. +41 21 314 32 76
Fax +41 21 314 32 74
 Dernière mise à jour le 15/03/2018 à 16:21