Induction de l'ovulation et stimulation ovarienne

Induction de l'ovulation

L’induction de l’ovulation permet d’obtenir une ovulation chez des patientes qui n’ovulent pas spontanément, classiquement chez les patientes qui présente un syndrome des ovaires polykystiques.

Les médicaments sont prescrits par voie orale (citrate de clomiphène ou létrozole).

Stimulation hormonale des ovaires

La stimulation ovarienne est recommandée par exemple en cas de troubles de l'ovulation ou d’infertilité inexpliquée. Elle vise à stimuler la production des ovules et leur maturation.

Le médecin prescrit des hormones sous forme d’injections (gonadotrophines).

Durant ces traitements, des contrôles réguliers par échographie permettent de suivre le développement des follicules (qui contiennent un ovule) afin de limiter le risque de grossesse multiple (jumeaux) et d’effectuer le déclenchement de l’ovulation au moment opportun. Si le sperme du conjoint est de bonne qualité, le couple aura des rapports sexuels après le déclenchement de l'ovulation.

Dans certaines situations, il sera proposé aux couples une insémination intra-utérine.

Contact

Unité de médecine de la reproduction (UMR)
Maternité du CHUV
Av. Pierre-Decker 2
1011 Lausanne
Tél. +41 21 314 32 76
Fax +41 21 314 32 74
 Dernière mise à jour le 16/01/2018 à 09:09