Pompe à GnRH

Restauration de l'ovulation

Le recours à la pompe à GnRH permet, dans certaines situations, de restaurer une ovulation et donc des chances de grossesse spontanée chez des patientes qui n’ont plus de cycle menstruel.

La production d’ovules par les ovaires se fait sous l’impulsion de structures localisées dans le cerveau, l’hypothalamus et l’hypophyse. Le bon fonctionnement et surtout une coordination parfaite de ces structures est nécessaire pour permettre l’ovulation.

Chez certaines patientes, une absence de règles, et donc d’ovulation, est causée par un dysfonctionnement de l’hypothalamus, le chef d’orchestre de tout le processus. La GnRH, produite par l’hypothalamus et premier acteur de la chaîne de l’ovulation, n’est alors plus sécrétée. L’utilisation de la pompe à GnRH permet de palier ce manque et de relancer le cycle. Son succès nécessite par contre un fonctionnement normal du reste des acteurs intervenant dans la conception.

La pompe est un dispositif qui s’installe en sous-cutané ou intra-veineuse et qui va délivrer de la GnRH de manière pulsatile, à une fréquence et une quantité définie, dans le but d’induire l’ovulation. L’efficacité du traitement sera évaluée par des échographies répétées et il vous sera alors recommandé d’avoir des rapports sexuels réguliers.

Le succès du traitement sera évalué par un simple test de grossesse urinaire.

 Dernière mise à jour le 03/04/2018 à 11:13