02
mai
18h30
Exposition
Hall principal du Bâtiment hospitalier

Exposition Mathilde Tinturier

Publié par Caroline De Watteville le 02.05.2018
Entre sens et non-sens, Mathilde Tinturier joue avec les signes, en explore les métamorphoses et nous met en présence de l'irrationnel, de l'incongru et du merveilleux. Exposition du 3 mai au 13 juin 2018

Dans la cadre des Rencontres arts et sciences sur le thème "Signes, interprétations, résonances".

Le signe ? Trait, marque, chiffre, code, symptôme. Il est question de l’interprétation des signes de la maladie en médecine en regard de la puissance d’évocation du signe dans la création contemporaine, les arts visuels, la musique, le théâtre.


Entre sens et non-sens, Mathilde Tinturier joue avec les signes, en explore les métamorphoses et nous met en présence de l’irrationnel, de l’incongru et du merveilleux.

Née à Lausanne en 1983, diplômée en 2006 de l'École d'art de Genève (alors ESBA aujourd'hui HEAD), Mathilde Tinturier a déjà exposé au CHUV en 2008. Il s’agissait de sa première exposition personnelle, avant Artenîle à Genève et le Salon Vert à Carouge. Elle a participé à des expositions collectives depuis 2003 dont au CAN à Neuchâtel, au Kunst Palazzo à Liestal, à l’ESBA à Genève et à l’Espace Arlaud à Lausanne. Son premier livre d'artiste « Je veux être magicienne » paraît en 2011 aux éditions Marcelle.

Le livre de Françoise Jaunin, L’Herbier d’une alchimiste, Conversation avec Mathilde Tinturier, paraît aux éditions art&fiction à l’occasion de l’exposition.

Commissaire de l'exposition : Caroline de Watteville, chargée des Activités culturelles du CHUV

Document(s) annexe(s)

 Dernière mise à jour le 20/04/2018 à 00:10