Transplantation cardiaque

La transplantation cardiaque est une opération chirurgicale consistant à remplacer un cœur malade par un cœur sain, prélevé sur un-e donneur-euse décédé-e.

Dans quels cas la transplantation est-elle recommandée?

La transplantation cardiaque est indiquée chez des patient-e-s ayant une insuffisance cardiaque terminale, c’est-à-dire lorsque le cœur est incapable d’effectuer correctement son travail de pompe et que le traitement médicamenteux s’avère inefficace.

La greffe permet au malade de retrouver son autonomie et une espérance de vie appréciable. Mais la transplantation cardiaque reste actuellement essentiellement limitée par la faible disponibilité des organes.

Le nombre de greffes cardiaques est d’environ 10 à 15 par année au CHUV, et d’environ 30 à 40 par année en Suisse.

Les pathologies cardiaques les plus fréquentes motivant une greffe cardiaque sont les cardiopathies dilatatives (atteinte du muscle cardiaque) et ischémiques (par exemple, après un infarctus), qui représentent à elles seules 80% des cas. Les cardiomyopathies valvulaires, congénitales (de naissance) et infectieuses (myocardites), sont plus rares.

 Dernière mise à jour le 29/03/2018 à 10:15