CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
de gériatrie
et réadaptation gériatrique
Accueil > Recherche > Recherches interdisciplinaires

ETHIQUE

La prise en charge globale des patients âgés repose sur un modèle multi dimensionnel et sur la mise en œuvre d'une "sagesse pratique" dans l'élaboration d'un plan de soin.

 

La recherche ainsi que la mise en œuvre d'une "sagesse pratique" dépend de l'application d'une éthique de la vulnérabilité qui exige des acteurs de soins non seulement d’être prêt-e-s à débattre mais également à acquérir des connaissances en éthique clinique et des compétences dans les domaines de la relation et de la communication.

 

Depuis plusieurs années, une équipe interdisciplinaire a créé un pôle d’éthique dans le Service de Gériatrie. Cette équipe collabore avec l’Unité d’Ethique pour le développement d’une éthique clinique centrée sur la délibération. Pour ce faire cette équipe anime des ateliers d’éthique plusieurs fois par année et accompagne les équipes soignantes lors de prises en charge complexes.

 

Un nouvel axe de recherche concerne la recomposition de la volonté présumée de patients âgés sans capacité de discernement.


QUALITÉ DE VIE

La qualité de vie fait l’objet de travaux très importants de la part de l’OMS visant à la définir, à en découvrir/délimiter les principales composantes et à pouvoir les étudier en lien avec le vécu des personnes, notamment les personnes âgées.

 

Actuellement en collaboration avec la Plateforme MS3 et la Cohorte LC65+, deux projets de recherche sont en cours dans le Service de Gériatrie.

  • L’un étudie les liens entre la qualité de vie et la satisfaction par rapport aux soins chez des patients en phase de réadaption.

  • L’autre examine la bonne compréhension par les personnes âgées des nouvelles dispositions de la loi sur la protection de l’adulte (directives anticipées, mandat pour cause d'inaptitude


SPIRITUALITE :

De nombreuses études ont montré que la spiritualité pouvait constituer une ressource importante pour les patients âgés tandis que la détresse spirituelle pouvait être un facteur de mauvais pronostic.

 

La spiritualité fait l’objet de recherche depuis plus de 10 ans dans le Service de Gériatrie. Plusieurs recherches menées au CUTR de Sylvana ont montré que la détresse spirituelle est fréquente chez les patients âgés hospitalisés et qu’elle ne doit pas être confondue avec la dépression. Par ailleurs un projet est en cours d’élaboration pour explorer les liens entre les résultats de l’évaluation de la dimension spirituelle d’un patient âgé et l’élaboration d’un plan de soin par l’équipe interdisciplinaire. Ce projet comprend également un volet éthique et un volet de formation.