Accueil  |  Actualité  |  Activités  |  Recherche  |  Publications  |  Bibliothèque  |  Collections  |  Liens  |  Ressources  
Enseignements
Séminaires
Conférences
Colloques
Expositions
Archives
www.chuv.chwww.unil.chwww.chuv.ch/dumsc
Home  <  Activités  <  Colloques Plan d'accèsPlan du siteImprimer

2ème Forum de la recherche
en histoire, éthique et études sociales de la médecine et des sciences du vivant

25 ans de l’IUHMSP et inauguration des nouveaux locaux de l’IUHMSP et de l’Unité d’éthique

Jeudi 5 février 2015, 9h-16h
Salle de colloque, IUHMSP, Provence 82, 1007 Lausanne

Le Forum de la recherche en histoire, éthique, et études sociales de la médecine et des sciences du vivant, dont c’est ici la 2ème édition, réunit la communauté des chercheuses et chercheurs de nos disciplines, affilié-e-s à l’IUHMSP ou à l’UE. Celles-ci et ceux-ci sont convié-e-s à présenter, dans un format ramassé (communication brève ou poster), la substance de leur recherche. En privilégiant ces formes brèves de présentation, le Forum souhaite illustrer la richesse et la diversité des recherches menées en notre sein et alentour, et stimuler les interactions entre les différent-e-s chercheur-euse-s.

9h-12h15 : Communications

« inscriptions »

  • Miriam Nicoli, Les professionnels de la santé suisses et leurs écrits personnels (XVIe-XIXe siècles)
  • Adrien Guignard, Trois cœurs transplantés : puls(at)ions lucides et extralucides de l’allogreffe « dans » les « textes » de Charlote Valandrey, Claude Desarzens et Jean-Luc Nancy
  • Claire Vionnet, Body Mind Centuring – Visualiser l’intérieur du corps pour élargir sa danse

« ailleurs »

  • Bertrand Graz & Vincent Barras, La médecine gréco-arabe aujourd’hui en Mauritanie : le Recueil des Vertus de la Médecine Ancienne
  • Aline Sigrist, Diffusion de la médecine ayurvédique en Suisse : patients et mobilité thérapeutique
  • Olivier Talpain, Efficacité de l’Ayurveda – La charge de la preuve à l’Occident ?

10h : Pause café

« hard corps »

  • Christiane Ruffieux, L'hygiène publique à Genève au XIXè siècle. Rôle des sociétés médicales
  • Piergiuseppe Esposito, Pour une histoire du tourisme médico-sanitaire en Suisse : étude de cas et perspectives comparatives (XIXe-XXe siècles)
  • Marianna Karamanou, La lèpre en Grèce au début du XXème siècle : aspects médicaux et sociaux
  • Mariama Kaba, Les multiples facettes de l’orthopédie : controverses et consensus autour d’une discipline médicale (XIXe-XXe siècles)
  • Jacques Olivier, Histoire de la Commission scientifique de l’Association suisse des fabricants de cigarettes (1962-1997)
  • Marion Droz, Maladie d’Alzheimer : les évolutions sémantiques d’une entité inclassifiable
  • Marilène Vuille, Travailler la douleur : perspectives historique et sociologique

12h30-13h30 : Repas

13h30-14h : Posters

  • Gaïa Barazzetti et Lazare Benaroyo, Ethical, social and policy issues in biobanking for genomics research: an interdisciplinary and qualitative approach
  • Aude Fauvel, Pour une histoire des pratiques « psys » et des « psychiatres » alternatifs (XIXe-XXe siècles)
  • Lucia Candelise, Gilles Remillet, Matthias Sohr, Les pratiques médicales chinoises en Europe. Leur réception en Suisse pour un regard comparé avec le contexte médical français et italien
  • Véronique Hasler, Segmentation ou agrégation ? Pour une lecture de la physiothérapie en Suisse à travers l’histoire de sa formation (1930-1990)
  • Valentina Salonna, Yogathérapie. Histoire institutionnelle et perspectives anthropologiques

14h-16h : Communications

« hard ware »

  • Mathieu Arminjon, Pour une anthropologie encore un peu plus symétrique : allostasie ou l’histoire d’une réforme du naturalisme
  • Gaia Barazzetti, Participer à une biobanque pour la recherche en génomique ? Une étude interdisciplinaire et qualitative
  • Samuele Cavalli et Gaia Barazzetti, Consentement, stratégies de communication et participation des acteurs dans le cadre de la BIL
  • Nicolas Zaslawski, Le cerveau et le vécu : quelques remarques sur la pensée de Francisco Varela

« Ψ »

  • Eva Yampolsky, La folie du suicide. Une histoire médicale de la mort volontaire en France au XIXe siècle
  • Florent Serina, Carl Gustav Jung dans l’Europe francophone au XXe siècle : histoire de la traduction de ses écrits et de leur réception savante (1907-1983)
  • Florence Choquard, L’avènement de l’auteur à l’hôpital psychiatrique au XXe siècle
  • Jelena Martinovic, Recherches sur la géo-psychologie

16h15 : Pause café

17h : Petite cérémonie officielle et festive

  • 25 ans de l’Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique
  • Inauguration des nouveaux locaux de l’IUHMSP et de l’UE

18h30 : Apéritif dînatoire

Puis : pour prolonger cette journée, celles et ceux qui le souhaitent sont cordialement invité-e-s à se rendre à la Night du Musée de la Main sur le thème « Nuit d’amour ».

Pour des raisons d’organisation, il est indispensable d’annoncer votre présence à hist.med@chuv.ch.




Soigner les marges/Soigner en marge
Excentrés et excentriques dans l’histoire des thérapies ‘psy’

Séance 2 : RÊVER SANS FREUD

Vendredi 29 mai 2015
IUHMSP, salle de colloque, 82 avenue de Provence, CH-1007 Lausanne
Métro M1, arrêt Malley

En occident, la question de l'interprétation des rêves demeure attachée au nom de Sigmund Freud, que l'on considère traditionnellement comme étant le premier à avoir ancré l'activité onirique dans la science et fait du rêve un vrai sujet d'exploration médicale. Par suite, depuis la première édition de son ouvrage fondateur en 1899, le débat s'est souvent posé en des termes binaires : avec ou contre Freud, pour ou contre son modèle interprétatif de la genèse onirique. Pourtant, ainsi que l'ont montré diverses études historiennes récentes, il n'a en réalité pas fallu attendre Freud pour que le rêve soit l'objet d'explorations scientifiques poussées, la vision freudienne s'ancrant elle-même dans l'apport de travaux antérieurs, un héritage qui a longtemps été éclipsé. Par ailleurs, il n'y pas non plus eu dans le domaine « psy » que des anti ou des pro-freudiens, de nombreux analystes du processus rêvant ne se partageant pas le long de cette ligne de démarcation, et suivant plutôt le fil de schémas interprétatifs situés en dehors et/ou à côté des problématiques liées à Freud.

Sans pour autant mettre en cause l'apport fondamental de l'œuvre freudienne, cette journée d'études aimerait donc contribuer au renouvellement du regard sur l'histoire du rêve, en interrogeant la généalogie de ces autres traditions scientifiques oniriques. Il s'agira, en particulier, d'explorer une culture plus « anglo-saxonne » de l'analyse des songes, où la figure du laboratoire et de l'expérimentation contrôlée (rêves sous drogues, sous influence, privation de sommeil, culture des tests psychométriques, etc.) joue un rôle spécialement prononcé. Il s'agira aussi d'examiner quels usages thérapeutiques ont été envisagés pour le rêve en dehors du cadre psychanalytique, en examinant, par exemple, comment certains spécialistes « psy » (psychiatres, mais aussi psychologues, psychothérapeutes, etc.) ont cherché à influencer le psychisme, voire à soigner des troubles mentaux, via des techniques de contrôles et/ou de modifications de la forme des songes.

Participeront notamment à cette journée d'études : Jacqueline Carroy (Centre Alexandre Koyré-Paris), Rebecca Lemov (Harvard University), Andreas Mayer (Centre Alexandre Koyré-Paris), Mark Micale (University of Illinois), Rachael Rosner (Harvard University).

Organisation : Aude Fauvel (IUHMSP, CHUV-UNIL) et Rémy Amouroux (Faculté des SSP/UNIL).

Le programme complet  sera disponible sur cette page dès le mois de mars 2015.

Pour plus de renseignements : soignerenmarge@hotmail.com

Cette journée d’études est ouverte à toute personne intéressée.



Dernière modification le 15.01.2015 - Impressum - Informations juridiques

retour home