Accueil  |  Actualité  |  Activités  |  Recherche  |  Publications  |  Bibliothèque  |  Collections  |  Liens  |  Ressources  
Publications (archives)
Activité éditoriale
Emissions Radio/TV
www.chuv.chwww.unil.chwww.chuv.ch/dumsc
Home  <  Publications  <  Activité éditoriale Plan d'accèsPlan du siteImprimer

Activité éditoriale

- Editions BHMS
- Gesnerus
- Collection Médecine Société
- Responsabilités éditoriales

       

L’Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique édite, dès 2006 aux Editions BHMS, deux collections intitulées "Bibliothèque d’histoire de la médecine et de la santé" (de 2000 à 2004 aux éditions Georg, Genève) et "Sources en perspective". Une troisième collection appelée "Hors-série" a vu le jour en 2011. La direction des Editions BHMS est composée de Vincent Barras, Jacques Gasser et Brigitte Maire, qui est également responsable de la rédaction. Les éditions BHMS ont reçu le soutien de l'Université de Lausanne ainsi que le label Anthropos.

Devenez partenaire des Editions BHMS en rejoignant le Cercle des lecteurs et des lectrices (pdf, 144k). Vous contribuerez ainsi à soutenir la publication de travaux, d'essais et de documents relatifs à l'histoire de la médecine et des sciences de la vie, de l'Antiquité à l'époque contemporaine. Vous bénéficierez par ailleurs d'une remise de 25% à l'achat des titres du catalogue et de divers autres avantages.

Volumes parus :

Les livres cités ci-dessous peuvent être obtenus au moyen du bulletin de commande à la fin du catalogue (pdf, 211 k) des éditions BHMS, ou en envoyant un mail à bhms@chuv.ch (ne pas oublier d'indiquer votre adresse postale), ou par fax au +41 21 314 70 55, ou par téléphone au +41 21 314 70 50.

Il est aussi possible de commander en ligne.










Anatomies. De Vésale au virtuel
sous la direction de Vincent Barras
104 p., 22 x 27 cm, 2014
Collection Hors-série
ISBN 978-2-9700640-9-1
CHF 28.- / 25 euros

L'anatomie et la dissection, bien loin d'être une pratique secrète et un savoir ésotérique, réservés à l'usage des médecins et soigneusement cachés aux yeux du public, révèlent des contours surprenants: les différentes étapes de leur cheminement, depuis l'âge des grands anatomistes de la Renaissance, tel André Vésale, jusqu'aux étonnantes réalisations techniques de certaines spécialités médicales d'aujourd'hui, comme l'imagerie radiologique ou les "autopsies virtuelles" de la médecine légale, montre non seulement l'importance capitale de ce mode de connaissance du corps humain, non seulement pour la médecine scientifique, mais aussi la place importante qu'elles ont prise dans la culture et la société, et plus généralement dans l'imaginaire contemporain.

Voir le sommaire (pdf, 47 k)
















L'Usage du sexe. Lettres au Dr Tissot, auteur de « L'Onanisme » (1760)
Essai historiographique et texte transcrit par Patrick Singy, x et 278 p., 14 x 22.5 cm, 2014
Série Sources en perspective
ISBN: 978-2-9700640-8-4
ISSN: 1662-2421
CHF 45.– / 39 euros

On serait tenté de réduire les mœurs sexuelles du dix-huitième siècle aux jeux libertins du plaisir et du désir. Or, excès masturbatoires, pollutions nocturnes récurrentes, maladies vénériennes, impuissance, angoisses sexuelles émaillent le vécu des gens ordinaires du siècle des Lumières. Certains n’hésitent pas alors à demander l’avis d’un médecin. Cet ouvrage présente la transcription d’une sélection de lettres de patients adressées au docteur lausannois Samuel Auguste Tissot (1728-1797), auteur du très célèbre L’Onanisme (1760). Loin de notre modernité, les correspondants de Tissot donnent à voir du sexe sans sexualité, du sexe ordonné avant tout autour du problème de l’excès de perte et de rétention de semence.
Un essai introductif, « Comment on écrit l’histoire de la sexualité », met en évidence la portée historiographique des lettres à Tissot sur le sexe et en propose une analyse détaillée.

Patrick Singy est docteur en histoire et philosophie des sciences de l’Université de Chicago, USA. Il a enseigné à Northwestern University, Columbia University et Union College. Il est l’auteur d’articles sur l’histoire de la sexualité et de la médecine du siècle des Lumières à nos jours, ainsi que le co-éditeur de « The DSM-5 in Perspective : Philosophical Reflections on the Psychiatric Babel », Springer, à paraître

Voir le sommaire (pdf, 27k)
Bon de commande ici (pdf, 2M)















Les mots du corps. Expérience de la maladie dans les lettres de patients à un médecin du 18e siècle: Samuel Auguste Tissot
S. Pilloud avec une préface d'O. Faure, xviii et 374 p. ill., 16.5 x 24 cm, 2013
Série Bibliothèque d'histoire de la médecine et de la santé
ISBN: 978-2-9700640-1-5
ISSN: 1424-5388
CHF 49.– / 45 euros

Comment les gens interprétaient-ils et vivaient-ils la maladie dans le passé? Les lettres de patients constituent des fonds d’archives de grande valeur pour l’histoire de la santé et de la médecine afin de saisir ce moment fondamental de l’expérience humaine. Sur la base du corpus des consultations épistolaires adressées au médecin lausannois Samuel Auguste Tissot (1728-1797), cet ouvrage analyse le parcours d’individus en quête de sens et de soins au siècle des Lumières. Il rend compte des significations et des pratiques propres à la culture médicale de l’époque, et documente l’évolution des représentations du corps ainsi que la relation thérapeutique entre soignant et soigné.

Séverine Pilloud est historienne et docteure ès Lettres de l’Université de Lausanne. Spécialiste de l’histoire de la santé et de la médecine, elle a été responsable de recherche à l’Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique (IUHMSP) avant d’être nommée professeure à la Haute École de la Santé La Source à Lausanne

Voir le sommaire (pdf, 71k)
Bon de commande ici (pdf, 1M)




















Documenter l'histoire de la santé et de la médecine au siècle des Lumières. Les consultations épistolaires adressées au Dr Samuel Auguste Tissot (1728-1797)
S. Pilloud, 50 p., 21 x 29.5 cm, eBook-BHMS_2, 2013
Série Sources en perspective
ISBN: 978-2-9700536-4-4
ISSN: 1662-2421
CHF 12.– / 12 €

Comment la maladie était-elle vécue dans le passé ? Comment l’éprouvait-on dans sa chair ? Avec quelles ressources y faisait-on face ? Autant de questions soulevées par la lecture de ces exceptionnelles archives du corps et de la maladie que sont les lettres de consultation adressées au 18e siècle par des centaines de malades au célèbre médecin suisse Samuel Auguste Tissot. Elles sont ici décrites dans un livre qui accompagne une base de données permettant des recherches ciblées ainsi qu’un accès direct à une reproduction numérique intégrale des manuscrits originaux.

À travers un tel corpus d’archives se dévoilent le foisonnement des expériences corporelles éprouvées par les individus au 18e siècle, la pratique de la médecine vécue au quotidien, la signification de la souffrance et des aléas du corps. Cette réflexion sur le passé rejoint aussi les préoccupations du présent, en dégageant les déterminants socioculturels et historiques qui influencent les attitudes à l’égard de la santé et de la maladie.

Séverine Pilloud, historienne, docteure ès lettres de l’Université de Lausanne, a été responsable de recherche à l’Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique avant d’être nommée professeure à la Haute Ecole de la Santé « La Source » à Lausanne.

Voir le sommaire (pdf, 1.6M)
Bon de commande ici (pdf, 2M)
Commander en ligne





































Archives du corps et de la santé au 18e siècle: les lettres de patients au Dr Samuel Auguste Tissot (1728-1797)
S. Pilloud, M. Louis-Courvoisier et V. Barras
Base de données consultable en ligne: cliquer ici
Collection Sources en perspective
ISBN : 978-2-9700640-5-3
ISSN : 1662-2421

Comment la maladie est-elle vécue et interprétée au 18e siècle ? Selon quelles modalités exprime-t-on ses maux ? Que fait-on pour y remédier ? Quelles sont les attentes à l’égard des soignants ou de la médecine ? Comment se déroulent les consultations auprès de praticiens ? Autant de questions auxquelles cette base de données permet de répondre, en offrant la possibilité de parcourir, sous une forme à la fois analytique et synthétique, l’ensemble de la volumineuse correspondance reçue par le médecin suisse Samuel Auguste Tissot (1728-1797) durant la deuxième moitié du 18e siècle. Ce fonds de manuscrits, conservé à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne, est exceptionnel : il contient près de 1300 consultations épistolaires rédigées par des patients ou leurs proches, adressées de l’Europe entière à l’un des praticiens les plus en vue de l’époque, afin de solliciter son diagnostic, ses conseils, ses indications thérapeutiques.

La présente base de données résulte du dépouillement exhaustif de ces sources foisonnantes : elle déroule – en six écrans de recherche : «Document», «Malade», «Maux», «Diagnostic», «Consultations», «Thérapeutiques», ainsi que des index – chacun d’eux détaillé en plusieurs rubriques, le contenu extrêmement riche de ces correspondances. Elle permet en outre d’accéder à la source originale intégralement numérisée.

Par le croisement des requêtes que tout utilisateur-trice est amené-e à faire à travers les consultations épistolaires, on approfondira à sa guise sa propre recherche dans ce fonds, véritable archive du corps et de la santé au 18e siècle, résolument tournée vers les situations concrètes des êtres humains aux prises avec la maladie et la douleur. Elles mettent en évidence les pratiques médicales et sanitaires au quotidien, les significations que les malades attribuent à leurs maux, le récit des traitements par ceux et celles qui y sous soumis, la constitution de l’offre médicale ou encore les trajectoires de soins des malades. En révélant le témoignage des malades ou de leur entourage, elles documentent les perceptions de la santé et de la maladie, les maux du corps et de l’âme du point de vue de ceux qui les éprouvent au siècle des Lumières. C’est la perspective des multiples acteurs de la santé et de la maladie ainsi que leurs interactions, les trajectoires personnelles et les histoires de vie qui est ainsi soulignée.

Un ouvrage rédigé par Séverine Pilloud, Documenter l’histoire de la santé et de la médecine au siècle des Lumières : les consultations épistolaires adressées au Dr Samuel Auguste Tissot (1728-1797), Lausanne, Éditions BHMS, 2013, et publié sous forme électronique, accompagne la publication de cette base de données. Il restitue le contexte de cette forme de consultation dans l’histoire de la médecine, offre les éléments biographiques et bibliographiques principaux, et esquisse les principales pistes interprétatives que suggère cette source exceptionnelle.


















Maladies en lettres, 17e-21e siècles
V. Barras & M. Dinges (dir.), 270 p., 17 x 24 cm, eBook-BHMS_1, 2013
Série Bibliothèque d'histoire de la médecine et de la santé
ISBN: 978-2-9700536-5-1
ISSN: 1424-5388
CHF 19.– / 16 euros

Avec quelle luxuriance les lettres parvenues du passé nous parlent aujourd’hui d’éruptions cutanées, de dérangements digestifs, d’excrétions humorales, de suffocations utérines, d’épuisements nerveux, de troubles du sentiment, des perturbations les plus diverses de la « machine » et tout à la fois des souffrances les plus intimes de l’être. Les contributions qui forment cet ouvrage analysent cette faculté inépuisable que possède la lettre, ce support de communication singulier, de témoigner avec une rare fraîcheur et vivacité d’un ensemble d’expériences à la fois personnelles et collectives tournant autour de la santé et de la maladie, et qui apparaissent comme fondatrices, tant pour la constitution de l’individu moderne que pour celle de notre culture et notre civilisation.

Avec une introduction de Vincent Barras et Martin Dinges, et des contributions de Bettina Brockmeyer, Mathias Bruhn, Gérard Danou, Olivier Faure, Susanne Frank, Benedino Gemelli, Carmen Götz, Anne-France Grenon, Sylvelyn Hähner-Rombach, Monika Meier, Séverine Pilloud, Renaud Redien-Collot, Odile Richard-Pauchet, Philip Rieder, Alexander Ritter, Marion Maria Ruisinger, Hubert Steinke, Michael Stolberg.

Voir le sommaire (pdf, 44k)
Bon de commande ici (pdf, 290k)
Commander en ligne



Fleurs animées & Flore médicale
Douze cartes A5
ISBN: 978-2-9700640-7-7
CHF 12.- / 11 euros

Bon de commande ici (pdf, 1,2 M)























Le compas & le bistouri. Architectures de la médecine et du tourisme curatif: l’exemple vaudois (1760–1940)
Dave Lüthi, avec une préface d'A.-M. Châtelet
Série Bibliothèque d'histoire de la médecine et de la santé
XXII et 548 pages, 16,5 x 24 cm, 2012
ISBN 978-2-9700640-2-2
ISSN: 1424-5388
CHF 59.- / 53 euros

Les établissements médicaux vaudois construits entre 1760 et 1940 sont des témoins privilégiés de l’émergence de l’architecture rationnelle ainsi que de phénomènes historiques et sociaux tels que la médicalisation de la société et du territoire, l’essor du tourisme médical, le transfert des modèles et des technologies. L’étude des hôpitaux, des sanatoriums, des cliniques et des établissements de bains montre comment l’invention d’une « architecture à soigner » est le fait conjoint du médecin et de l’architecte, tous deux cherchant à faire de ces établissements des faire-valoir de leur pratique ainsi que des monuments à la gloire de la santé publique ou de la philanthropie.

Né à la Chaux-de-Fonds, Dr ès lettres (2008), Dave Lüthi est professeur assistant à la section d’histoire de l’art de la Faculté des lettres de l’Université de Lausanne. Ses recherches portent sur l’architecture domestique, religieuse, hôtelière et médicale des 16e–20e siècles, sur l’art funéraire et la production artistique du patriciat suisse sous l’ancien régime ainsi que sur la conservation du patrimoine bâti. Il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages et de près de cinquante articles portant sur le patrimoine suisse.

Voir le sommaire (pdf, 253k)
Bon de commande ici (pdf, 1M)



















Migration et système de santé vaudois, du 19 e siècle à nos jours
T. Garibian et V. Barras, XVI et 72 p. ill., 19.7 x 21 cm, 2012
Série Hors-série
ISBN: 978-2-9700640-4-6
ISSN: 1664-9915
CHF 30.– / 29 euros

Dans l’histoire sanitaire et médicale de ces cent vingt-cinq dernières années, la question de la migration concerne tout d’abord les médecins étrangers venus se former ou trouver refuge en Suisse, puis les maladies dont on craignait qu’elles ne mettent en péril l’état sanitaire des populations autochtones, enfin les immigrés et les réfugiés. Ces trois moments, conjugués sous la catégorie de l’Autre, se révèlent aujourd’hui fondamentaux pour la médecine contemporaine, reliant les trois éléments du triangle soignant-patient-maladie : l’Autre, source non seulement d’inquiétudes sanitaires et de mesures préventives, mais aussi, et surtout, de richesse culturelle et de réflexion formatrice.

Taline Garibian, historienne, titulaire d’une maîtrise de la Faculté des lettres de l’Université de Genève, est chargée de recherche à l’Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique, CHUV-Université de Lausanne.
Vincent Barras, historien et médecin, est professeur à l’Université de Lausanne, et directeur de l’Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique, CHUV-Université de Lausanne.

Voir le sommaire (pdf, 89k)
Bon de commande ici (pdf, 2M)


















L'Hôpital de l'enfance de Lausanne. Histoire d'une institution pionnière de la pédiatrie suisse
M. Tavera et V. Barras, XII et 188 p., 94 ill. index, 19.7 x 21 cm, 2011
Série Hors-série
ISBN: 978-2-9700640-3-9
ISSN: 1664-9915
CHF 46.– / 36 euros

Le destin de l’Hôpital de l’enfance de Lausanne, fondé il y a 150 ans dans le contexte du « Réveil » et de la philanthropie protestante, est à bien des titres exemplaire d’une histoire des soins à l’enfance propre à l’ensemble de l’Europe occidentale. Cet ouvrage, fondé sur une recherche originale et doté d’une iconographie inédite, en illustre un épisode particulièrement riche, celui d’une institution partagée depuis le 19e siècle jusqu’à nos jours entre volonté de protection sociale, processus de médicalisation et de développement de la spécialité pédiatrique, et souci de santé publique.

Marie Tavera, auteure principale, licenciée en histoire de l’Université de Genève, est chargée de recherche à l’Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique de Lausanne (IUHMSP). Elle a réalisé plusieurs ouvrages consacrés aux institutions hospitalières de Suisse romande.
Vincent Barras, co-auteur, directeur de l’IUHMSP (CHUV-UNIL), est professeur d’histoire de la médecine à l’Université de Lausanne.

Voir le sommaire (pdf, 101k)
Bon de commande ici (pdf, 303k)




















Body, Disease and Treatment in a Changing World. Latin texts and contexts in ancient and medieval medicine (Proceedings of the ninth International Conference “ Ancient Latin Medical Texts ”, Hulme Hall, University of Manchester, 5th-8th September 2007)
Edited by D. Langslow and B. Maire, XVIII et 404 p., ill. indices, 16.8 x 24 cm, 2010
Série Bibliothèque d’histoire de la médecine et de la santé
ISBN: 978-2-9700640-0-8
ISSN: 1424-5388
CHF 68.– / 55 euros

This volume reflects a variegated and fruitful dialogue between classical and medieval philologists and historians of science, philosophy, literature and language as well as of medicine – the diverse range of interests that the history of medicine in the Graeco-Roman world and the medieval West continues to stimulate and draw on. A recurrent theme is the transformation of medical knowledge in different languages, literary forms and cultural milieux. Several papers concern editorial work in progress on unpublished texts, available only in manuscript or early printed editions.

Ce recueil met en dialogue des spécialistes des textes médicaux latins de l’Antiquité et du Moyen Âge. Certaines analyses adoptent une approche sociolinguistique, d’autres s’intéressent à des questions de transmission et de réception, d’autres enfin livrent des études sur le lexique médical. Mais toutes concourent à éclairer une histoire culturelle de la médecine qui s’inscrit dans un monde en mutation.

With a preface by D. R. Langslow, and contributions by M. Baldin, J. P. Barragán Nieto, P. P. Conde Parrado, D. Crismani, M. Cronier, C. de la Rosa Cubo, A. Ferraces Rodríguez, K.-D. Fischer, P. Gaillard-Seux, A. García González, V. Gitton-Ripoll, G. Haverling, F. Le Blay, B. Maire, G. Marasco, A. I. Martín Ferreira, I. Mazzini, F. Messina, Ph. Mudry, V. Nutton, M. Pardon-Labonnelie, R. Passarella, M. J. Pérez Ibáñez, S. Sconocchia, A. M. Urso, M. E. Vázquez Buján, and H. von Staden.

Voir le sommaire (pdf, 96k)
Bon de commande ici (pdf, 200k)








Anatomie d’une institution médicale. La Faculté de médecine de Genève (1876.1920)
Ph. Rieder, XII et 392 p., 140 ill., 16.8 x 24 cm, 2009, en co-édition avec Médecine & Hygiène
Série Bibliothèque d’histoire de la médecine et de la santé
ISBN: 978-2-9700536-3-7
ISSN: 1424-5388
CHF 65.– / 47 euros

Cet ouvrage est le fruit d’une importante enquête réalisée sur les origines de l’école médicale de l’Université de Genève. Imposée en 1876 par un parti politique ambitieux, la Faculté de médecine se doit avant tout d’attirer des étudiants. Dans ce contexte, les enseignants et des chercheurs s’efforcent de s’imposer dans les milieux hospitaliers, auprès des malades et dans d’autres domaines de la vie genevoise. Le monde médical doit en outre s’adapter aux découvertes microbiologiques alors révolutionnaires de Louis Pasteur et de Robert Koch. À travers l’exemple genevois, caractérisé par l’intense activité d’un groupe d’hommes dans les sphères universitaire, hospitalière et politique, cet ouvrage illustre plus largement les transformations profondes de la médecine entre la deuxième moitié du 19e et la première moitié du 20e siècle.

Voir le sommaire (pdf, 44k)












Gabriel Tarde, « Sur le sommeil. Ou plutôt sur les rêves ». Et autres textes inédits
Édités par J. Carroy et L. Salmon, VIII et 228 p., index, 14 x 22.5 cm, 2009
Série Sources en perspective
ISBN: 978-2-9700536-8-2
ISSN: 1662-2421
CHF 37.– / 25 euros

Les travaux de Gabriel Tarde (1843-1904) suscitent actuellement un regain d’intérêt dans le domaine des sciences sociales. Dans les manuscrits écrits entre 1870 et 1872 et publiés ici pour la première fois, Tarde note ses rêves, tient un journal à visées scientifiques, compose des poèmes et des fictions politiques, en écho à ses lectures et curiosités intellectuelles, mais aussi en contrecoup de ses préoccupations sexuelles et amoureuses comme de la guerre contre la Prusse et la Commune de Paris. Ils dessinent un portrait saisissant du magistrat provincial, devenu plus tard célèbre comme philosophe, criminologue, psychologue et sociologue. Deux essais de Jacqueline Carroy et Louise Salmon analysent la psychologie des rêves et les engagements politiques de Tarde. Ils montrent comment Sur le sommeil. Ou plutôt sur les rêves participe d’une généalogie occultée de la psychanalyse, ou encore comment les positions conservatrices et antirépublicaines de Tarde ont pu l’amener à prendre la défense du vote des femmes. Ces inédits de jeunesse éclairent d’une lumière nouvelle les travaux publiés par Tarde dans sa maturité, et acquièrent tout à la fois un regain d’actualité aux yeux des lecteurs contemporains.

Voir le sommaire (pdf, 41k)
Bon de commande ici (pdf, 280k)




Samuel Auguste Tissot, De la Médecine civile ou de la Police de la Médecine
Édité par M. Nicoli avec une introduction de D. Tosato-Rigo et M. Nicoli
LXX et 160 p., fac-similé, glossaire, index, 14 x 22.5 cm, 2009
Série Sources en perspective
ISBN: 978-2-9700536-9-9
ISSN: 1662-2421
CHF 39.– / 26 euros

Véritable plan de santé publique et de prévention, la Police médicale – à laquelle le fameux médecin Samuel Auguste Tissot (1728-1797) travailla jusqu’à ses derniers jours – est à la fois un manuel destiné aux autorités et un miroir éloquent de mille détails concrets qui déterminaient la vie, et plus souvent la survie quotidienne en terres romandes et ailleurs à la fin du 18e siècle. Ce texte inédit, d’une actualité étonnante, intéressera aussi bien l’historien du social, de la santé, de l’économie, de l’architecture que le lecteur curieux.

Voir le sommaire (pdf, 40k)
Voir la table des matières (pdf, 100k)
Bon de commande ici (pdf, 286 k)










Le Style des gestes. Corporéité et kinésie dans le récit littéraire
Guillemette Bolens avec une préface d'Alain Berthoz
XIV et 156 p., ill. couleur, 16.7 x 24 cm, 2008
Série Bibliothèque d’histoire de la médecine et de la santé
ISBN 978-2-9700536-7-5
ISSN 1424-5388
CHF 36.25 / 24.20 euros

Le style des gestes manifeste l'ampleur de l'expressif chez l'humain et le caractère fondamentalement imprévisible de ses manifestations. Les mouvements corporels, les postures, les gestes et les expressions faciales constituent un mode de communication et de savoir spécifique. Ce mode de savoir s'inscrit dans un réseau de paramètres multiples, allant de la sensation kinesthésique au jugement éthique, en passant par la création artistique, le positionnement interpersonnel, le déploiement de la parole, et les efforts qui consistent à faire face aux contraintes sociales les plus contradictoires. L'objectif de ce livre est de proposer une approche de l'expression kinésique et de ses styles en littérature qui tienne compte aussi bien du contexte anthropologique des œuvres que des nouvelles façons d'aborder, en neurosciences, le traitement cérébral du langage et le rapport entre le cognitif et le corporel.

Voir le sommaire (pdf, 35k)
Bon de commande ici.(pdf, 230k)









La médecine dans l'Antiquité grecque et romaine
Helen King et Véronique Dasen
XII et 130 p., ill. n/b et couleur, dessins n/b, 17x24, 2008
Série Bibliothèque d’histoire de la médecine et de la santé
ISBN 978-2-9700536-6-8
ISSN 1424-5388
CHF 28.– / 18.66 euros

Que se passait-il quand on tombait malade dans l'Antiquité? Cet ouvrage examine la façon dont on se représentait le corps et son fonctionnement dans le monde gréco-romain. Il analyse le statut précaire du médecin à une époque où aucun diplôme officiel ne sanctionne sa formation. À côté des œuvres de figures célèbres, d'Hippocrate à Galien, différents thèmes sont abordés, comme ceux de l'éthique médicale, des relations entre le patient et son médecin, du traitement des «maladies des femmes». Le dernier chapitre s'intéresse à l'héritage de la médecine antique dans la culture occidentale jusqu'à l'époque contemporaine. Complété par un choix de sources et de documents iconographiques commentés, l'ouvrage offre une introduction claire et concise accessible aux non spécialistes

Voir le sommaire (pdf, 36k)
Bon de commande ici. (pdf, 151k)








 

Se soigner par les plantes. Les « Remèdes » de Gargile Martial
Brigitte Maire avec un avant-propos de K. Hostettmann et un dossier iconographique par M. Fuchs
XXXVI et 136 p., ill. couleur, 14x22.5, 2007
Série Sources en perspective
ISBN 978-2-9700536-1-3
ISSN 1662-2421
CHF 29.50 / 19.66 euros

Les « Remèdes tirés des légumes et des fruits » de Gargile Martial datent du 3e siècle après Jésus-Christ. Ce traité nous démontre que, de tout temps, l'homme a éprouvé le besoin d’un retour à la nature et d'une connaissance des vertus thérapeutiques des plantes. C'est ici un trésor de savoirs qui nous est restitué, et qui garde aujourd'hui encore tout son intérêt, voire son actualité.

Voir le sommaire (pdf, 44k)
Bon de commande ici. (pdf, 642k)










L’ombre de César. Les chirurgiens et la construction du système hospitalier vaudois (1840-1960)
Pierre-Yves Donzé avec un avant-propos de J. V. Pickstone
XX et 369 p., ill. n/b, 17x24, 2007
Série Bibliothèque d’histoire de la médecine et de la santé
ISBN 978-2-9700536-2-0
ISSN 1424-5388
CHF 48.– / 32 euros

Ce livre invite le lecteur à une plongée dans les fondements de notre médecine contemporaine. Il met en lumière le rôle joué par les chirurgiens dans l’affirmation de nouvelles techniques opératoires qui font de l’hôpital le lieu par excellence de l’exercice de la médecine, et montre l’importance de la Faculté de Lausanne dans la formation de plusieurs générations de chirurgiens vaudois et romands. Le développement de la médecine hospitalière implique alors l’adoption de nouvelles méthodes gestionnaires et s’accompagne d’une intervention de l’État, non seulement comme bailleur de fonds, mais aussi comme organisateur du système. C’est donc une histoire de la médecine abordée sous ses multiples aspects (techniques, financiers et politiques) que nous propose ce passionnant ouvrage.

Voir le sommaire (pdf, 57k)
Bon de commande ici. (pdf, 299k)
















«Medicina, soror philosophiae». Regards sur la littérature et les textes médicaux antiques (1975-2005)
Philippe Mudry
XXIV et 544 p., 17x24, 2006
Réunis et édités par Brigitte Maire, Préface de Jackie Pigeaud
Série Bibliothèque d’histoire de la médecine et de la santé
ISBN 978-2-9700536-0-6
ISSN 1424-5388
CHF 49.– / 32 euros

Ce livre contient les multiples contributions que Philippe Mudry a apportées durant presque trente ans à la recherche philologique et littéraire sur les textes de l’Antiquité grecque et latine, ainsi qu’à l’histoire de la médecine. Ces études embrassent un large horizon qui va d’Hippocrate à Galien, en passant par l’encyclopédiste romain Celse ainsi que d’autres figures marquantes de la littérature antique et de la médecine ancienne. L’éthique médicale, la figure du médecin-ami, sa relation avec le patient, et bien d’autres questions centrales posées par la médecine ancienne, ne manqueront pas d’intéresser le lecteur spécialiste, mais aussi un public soucieux d’approfondir ses connaissances de tout un pan de la culture antique, ou de réfléchir sur les problèmes actuels de la médecine dans la société, à partir de ses origines antiques.

Voir le sommaire (pdf, 132k)
L'ouvrage est EPUISE.










La formation des infirmiers en psychiatrie. Histoire de l’école cantonale vaudoise d’infirmières et d’infirmiers en psychiatrie 1961-1996 (ECVIP)
Jérôme Pedroletti
VIII et 231 p., 14x22.5, 2004
Série Essais & documents
ISBN 2-8257-0884-4
ISSN 1424-5388
CHF 36.– / 24 euros

À l’heure où la profession infirmière se reconfigure, à travers la mise en place des HES, se pose de nouveau la question de l’adaptation de la formation aux exigences de la réalité complexe des soins. Il est utile, à travers la monographie d’une école de psychiatrie, de rappeler la manière dont cette école s’est construite, le cadre spécifique dans lequel elle s’est développée et qui l’a singularisée des écoles de soins généraux, ainsi que l’évolution qui lui fut propre. D’une tradition d’apprentissage fondée sur un recrutement local, elle passa en effet par paliers successifs à une formation de meilleur niveau dans laquelle l’élève-infirmier devint étudiant et le moniteur, enseignant. Sa fermeture, si elle a constitué une ouverture vers l’ensemble de la profession dans une définition commune des soins, a laissé un goût amer à ceux qui défendaient l’idée d’une séparation radicale entre le soin somatique et le soin psychiatrique.

Voir le sommaire (pdf, 518k)







Bâtir, gérer, soigner – Histoire des établissements hospitaliers de Suisse romande
Pierre-Yves Donzé
388 pages, 33 ill. n/b, 17x24, 2003
ISBN 2-8257-0829-1
ISSN 1424-5388
CHF 48.–

Une introduction à l’histoire des hôpitaux et une invitation à la réflexion sur les systèmes hospitaliers contemporains. Cet ouvrage offre une vue synthétique de l’histoire des hôpitaux de Suisse romande. Il montre comment on est passé des hôpitaux médiévaux, destinés à l’accueil des miséreux, aux hôpitaux modernes équipés de matériel de haute technologie. Ce parcours ne s’est pas fait sans difficulté. Il a notamment fallu compter avec la professionnalisation du personnel infirmier, les revendications des médecins, les diverses innovations thérapeutiques, la situation politique et l’explosion des coûts de la santé, autant d’éléments déterminants abordés dans ce livre.

Voir le sommaire (pdf, 1M)








Rejetées, rebelles, mal adaptées – Débat sur l’eugénisme – Pratique de la stérilisation non volontaire en Suisse romande au XXe siècle
Geneviève Heller, Gilles Jeanmonod et Jacques Gasser
VIII et 480 pages, 17x24, 2002
ISBN 2-8257-0807-0
ISSN 1424-5388
CHF 64.– / 42.50 euros

Abordant le délicat sujet de la stérilisation involontaire, cette étude révèle le statut pitoyable de certaines femmes démunies, ballottées depuis l’enfance, incapables de s’adapter, rarement entendues; elle révèle également l’impuissance des acteurs sociaux face à ces situations. De l’histoire d’une pratique médicale, on passe à l’histoire de la condition féminine, du contrôle des naissances, de la prise en charge des personnes handicapées, de l’aide sociale. Au-delà de toute accusation, cet ouvrage démontre que la délicate question de la stérilisation non volontaire doit être comprise comme l’une des modalités de prévention sociale, envisagée de manière différente selon les lieux et les époques.

Voir le sommaire (pdf, 226k)







Médecins voyageurs – Théorie et pratique du voyage médical au début du XIXe siècle
Daniela Vaj
348 p. 150 ill. n/b, 17x24, 2002
ISBN 2-8257-0780-5
ISSN 1424-5388
CHF 54.– / 33 euros

On connaît l’importance des voyages scientifiques au XVIIIe siècle. Cet ouvrage traite de la remarquable contribution des médecins à ce mouvement de découverte, d’étude ou de formation, à travers deux textes inédits: les «Mémoires sur les voyages médicaux» de Louis Odier (1806-1810) et les «Carnets du voyage médical en Europe» de Louis-André Gosse (1817-1821). Il illustre la mise en pratique des principes théoriques du voyage médical et l’influence qu’a exercée Louis-André Gosse sur le milieu médical européen, à travers son voyage effectué à pied dans divers pays pendant plus de trois ans. Jeune médecin à l’orée de sa carrière, étonnant chroniqueur de la médecine et des mœurs de son temps, il a aussi su, par la qualité de ses descriptions et de ses nombreux dessins, se faire l’ethnographe des populations rencontrées lors de ses pérégrinations européennes.

Voir le sommaire (pdf, 1M)








Visions du rêve
Sous la dir. de Vincent Barras, Jacques Gasser, Philippe Junod, Philippe Kaenel et Olivier Mottaz
288 p., 17x24, 2002
ISBN 2-8257-0804-6
ISSN 1424-5388
CHF 45.– / 30 euros

L’ouvrage fait suite au centenaire de la parution de l’ouvrage de Freud, L’interprétation des rêves, et aux divers événements qui ont marqué cet anniversaire. Son originalité est de proposer un recueil d’études récentes qui traitent toutes des rapports entre culture du rêve et sciences humaines, et d’aborder la question onirique sous l’angle pluridisciplinaire. En adoptant des points de vue biologiques, psychologiques, ethnologiques, philosophiques, littéraires, musicologiques ou artistiques, ces études rappellent que le rêve est un phénomène culturel général et que sa compréhension ne peut que profiter du croisement ou de la rencontre entre ces différentes perspectives.

Voir le sommaire (pdf, 418k)







La médecine à Genève jusqu’à la fin du XVIIIe siècle
Léon Gautier
746 p., 11 ill., 14x22.5, 1906. Réédition avec une préface de Jean Starobinski et une introduction de Vincent Barras et Micheline Louis-Courvoisier, 2001
ISBN 2-8257-0731-7
ISSN 1424-5388
CHF 70.– / 40.40 euros

Publié en 1906 par L. Gautier, médecin et historien ayant vécu au tournant du siècle (1853-1916) et acteur engagé de la médecine de son temps, cet ouvrage est devenu à son tour lui-même document historique. Il est susceptible d’inciter, à de multiples titres, les médecins, les historiens, les étudiants ou les amateurs d’histoire, à mieux comprendre l’histoire de l’art de guérir, en décrivant notamment le rapport essentiel que ce métier pas comme les autres entretient avec la société.










L’avènement de la médecine clinique moderne en Europe 1750-1815 – Politique, institutions et savoirs
Othmar Keel
544 p., 16x24, 2001
ISBN 2-8257-0762-7
ISSN 1424-5388
CHF 70.– / 42.50 euros

Le processus d’émergence, de structuration et d’institutionnalisation de la nouvelle médecine clinique, dite moderne, qui prend place en Europe à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle, représente une rupture sans précédent avec une tradition très ancienne. La recherche, l’enseignement et la pratique ont désormais pour cadre central l’espace hospitalier, qui devient le champ principal de l’expérience clinique. Se démarquant des thèses habituelles, cet ouvrage démontre que ce processus ne peut être réduit à ce qui s’est passé à Paris après la Révolution, mais qu’il s’agit en fait d’un jeu complexe d’échanges de modèles entre les écoles médicales des différents pays européens. Coédition avec les Presses Universitaires de Montréal, Canada.

Canada et USA: à commander aux Presses de l’Université de Montréal – www.pum.umontreal.ca – ISBN 2-7606-1822-6

Voir le sommaire (pdf, 630k)








Soigner et consoler – La vie quotidienne dans un hôpital à la fin de l’Ancien Régime (Genève 1750-1820)
Micheline Louis-Courvoisier
336 p., 17x24, 2000
ISBN 2-8257-0694-9
ISSN 1424-5388
CHF 49.– / 30.50 euros

Cet ouvrage a pour dessein de restituer la multiplicité et la richesse des rôles médicaux d’un hôpital de l’Ancien Régime. On croit à tort que la fonction de cette institution se limitait à une action sociale, et parfois répressive, sans jouer un quelconque rôle de soins. Pourtant, l’hôpital pouvait offrir une réponse adéquate au soin de plusieurs maladies bien délimitées. Même si le corps médical n’exerçait souvent qu’une influence restreinte dans certains hôpitaux, on constate que les malades étaient aussi pris en charge par d’autres soignants, dont l’action thérapeutique se révélait efficace. Ce livre a pour objectif de retracer le parcours du malade dans l’hôpital, des conditions nécessaires à son admission aux différentes catégories de personnes qu’il va être amené à rencontrer lors de son séjour hospitalier.

Voir le sommaire (pdf, 1.37M)

A paraître :

  • M. Nicoli, "L'imprimé scientifique. Enjeux matériels et scientifiques", e-book
  • R. Smith, "Entre neurosciences, médecine et culture: comment expliquer l’action humaine"
  • G. Quin, "Genèse de la gymnastique. Usages médicaux du mouvement (1817-1847)"

Revue Gesnerus

La revue Gesnerus, Swiss Journal of the History of Medicine and Sciences existe depuis 1943, et est publiée en quatre langues: allemand, français, italien et anglais aux Editions Schwabe à Bâle. Vincent Barras et Hubert Steinke en sont les rédacteurs en chef, Catherine Fussinger et Stephan Haechler les responsables des recensions. Son comité éditorial est constitué de Vincent Barras, Christian Bonah, Michael Hagner, Francesco Panese, Iris Ritzmann, Hans K. Schmutz, Hubert Steinke et Jakob Tanner.
Le journal publie des articles originaux, des communications brèves et des documents sur les différents aspects et périodes de l’histoire de la médecine et des sciences naturelles. Il contient également des comptes rendus et annonces sur les développements et activités de la discipline. Les instructions aux auteurs se trouvent sur le site www.schwabe.ch.

Collection Médecine Société

La Collection Médecine Société, dont le directeur est Vincent Barras, fait suite aux Cahiers médicaux-sociaux depuis 1997. Paraissant aux éditions Médecine & Hygiène, Genève, elle publie des ouvrages de réflexion critique sur les principaux enjeux sociétaux de la médecine contemporaine.

Volumes parus:

  • Santé et droits de l'homme. Les nouvelles insécurités, Vol. 2, sous la direction de Y Reinharz Hazan et Ph. Chastonay, 2006
  • Ethique et responsabilité en médecine, L. Benaroyo, 2005
  • Santé et droits de l'homme. Les malades de l'indifférence, Vol. 1, sous la direction de Y. Reinharz Hazan et Ph. Chastonay, 2004
  • Quand la médecine a besoin d'interprètes, sous la direction de P. Guex et P. Singy, 2003
  • Voir et agir. Responsabilités des professionnel-le-s de la santé en matière de violence à l'égard des femmes, sous la direction de L. Gillioz, R. Gramoni, C. Marguairaz et C. Fry, 2003
  • Les animaux inférieurs et les plantes ont-ils droit à notre respect?, A. Arz de Falco et D. Müller, 2002
  • Une nouvelle approche de la différence: comment repenser le handicap?, sous la direction de R. de Riedmatten, 2001
  • La résilience: résister et se construire, sous la direction de M. Manciaux, 2001
  • L'automédication: pratiques banales, motifs complexes, sous la direction de Th. Buclin et C. Ammon, 2001
  • Prescrire la contrainte?, sous la direction de J. Gasser et B. Yersin, 2000
  • Y a-t-il des limites éthiques à la recherche scientifique?, sous la direction de P. Proellochs et D. Schulthess, 2000
  • L'invadilité en souffrance, sous la direction de R. Darioli, 1999

Responsabilités éditoriales

Catherine Fussinger est membre du conseil de rédacton de la revue Nouvelles Questions Féminines (Lausanne).
Vincent Barras est co-fondateur et membre du comité de rédaction des Editions Contrechamps et membre du comité éditorial de la Revue d'Histoire des Sciences (Presses Universitaires de France, Paris).


Dernière modification le 21.11.2014 - Impressum - Informations juridiques

retour home