CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
de médecine interne
Accueil > Recherche > Axes de recherche > CoLaus
Etude CoLaus

L'étude CoLaus et ses développements


Lancée en 2003, l'étude CoLaus (pour COhorte LAUSannoise) a connu un développement exceptionnel. Ses résultats, qui suscitent l'intérêt bien au-delà des frontières nationales, a engendré de très nombreuses publications. Alors que le premier article est paru en 2007, on en compte déjà plus de 120 aujourd'hui, dont plusieurs dans des revues de premier plan comme Nature, Nature Genetics, Lancet ou JAMA.   

CoLaus a pour but d'étudier la fréquence et les déterminants génétiques des facteurs de risque cardiovasculaires et métaboliques dans un échantillon représentatif de la population de la ville de Lausanne. 6738 personnes âgées initialement de 35 à 75 ans ont bénéficié d'un premier examen de santé entre 2003 et 2006 (CoLaus 1) comprenant un entretien sur les habitudes de vie, un examen physique et une prise de sang. Cette étude a été conduite par les professeurs Gérard Waeber et Peter Vollenweider, de notre Service de médecine interne, comme investigateurs principaux.

Entre 2004 et 2009, des sous-études issues de CoLaus ont été réalisées avec une partie des sujets qui se sont portés volontaires:

  • PsyCoLaus a étudié les facteurs psychologiques qui pourraient être impliqués dans le développement des maladies cardiovasculaires. 3722 personnes âgées de 35 à 65 ans ont participé à ce bilan de santé mentale entre 2004 et 2008 (investigateur principal: professeur Martin Preisig, du Département de psychiatrie du CHUV)

  • AngioLaus a étudié l’aspect et les propriétés des artères (phénotype cardiovasculaire) chez des personnes souffrant d'hypertension artérielle. Environ 300 personnes hypertendues et 200 témoins avec une tension artérielle normale ont été sélectionnés parmi les participants de CoLaus entre 2006 et 2007 (investigateurs principaux: professeur Daniel Hayoz, Service d'angiologie du CHUV, et professeur Peter Vollenweider).

  • HERCULES s'est penchée sur une meilleure caractérisation de l'hypertension et la physiologie du rein.


CoLaus et PsychoLaus 2, l'étude de suivi (2009-2012)

Depuis avril 2009, l'équipe de CoLaus a repris contact avec toutes les personnes qui ont participé à la première visite pour leur demander s’ils acceptaient d’être revus pour une étude de suivi (CoLaus et PsychoLaus 2). Cette nouvelle étape permettra de récolter les données nécessaires à l'étude de l'association entre les maladies cardiovasculaires et la santé mentale, l'inflammation et la génétique.

Deux sous-études lui sont associées: HypnoLaus et OsteoLaus.

HypnoLaus

Les données d'HypnoLaus permettront de mieux comprendre l’association entre le sommeil, les maladies cardiovasculaires et la santé mentale. C'est une des premières études de cohorte européennes à caractériser le sommeil et ses troubles (investigateurs principaux: professeur Mehdi Tafti, Centre d'investigation et de recherche sur le sommeil, et Dr Raphaël Heinzer, Service de pneumologie du CHUV).

Tous les participants de CoLaus 2 répondent à différentes questions sur leur sommeil. Lors de la visite de suivi, l’équipe de recherche propose un enregistrement du sommeil à deux mille hommes et femmes âgés de 40 à 60 ans. Après avoir été équipés d’électrodes au Centre d'investigation et de recherche sur le sommeil du CHUV, les volontaires rentrent à leur domicile pour la réalisation de cet enregistrement nocturne. Les apnées du sommeil ou des mouvements périodiques de jambes peuvent ainsi être détectés.

L’administration des questionnaires a débuté au printemps 2009 dans le cadre de CoLaus 2. Les premiers enregistrements du sommeil ont été effectués en octobre 2009 et se poursuivent jusqu’en 2012.

OsteoLaus

OsteoLaus poursuit un double but:

  • identifier la meilleure manière de déterminer le risque de développer une fracture ostéoporotique;

  • étudier les associations entre ostéoporose et maladies cardiovasculaires en regroupant les données récoltées par les études CoLaus et OsteoLaus.

Toutes les participantes de l’étude CoLaus âgées de 60 ans ou plus sont invitées à participer à OsteoLaus jusqu'en 2012 (investigateurs principaux: Dr Olivier Lamy, Service de médecine interne, et Dr Didier Hans, Service de rhumatologie, médecine physique et réhabilitation du CHUV).


CoLaus a permis d'établir de nombreuses collaborations au sein du CHUV, notamment avec le Département de psychiatrie (PsyCoLaus), avec le Service de pneumologie (HypnoLaus), avec le Centre des maladies osseuses (OstéoLaus) et différents partenaires tels que le Service de génétique et l'Institut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP).

Un réseau international s'est en outre développé dans ce domaine de l'épidémiologie génétique, notamment avec le Medical Research Council, à Cambridge, l'Imperial College, à Londres, et avec l'industrie.